Frozen par Melissa de la Cruz et Michael Johnston

Couverture Frozen, tome 1

Chronique du second tome ici

Frozen est une série de science-fiction, écrite par Mélissa de la Cruz et Michael Johnston dont le premier tome est sorti début 2015 aux éditions Albin Michel. Le premier livre fait 430 pages.

Résumé :

La couverture de Nat est grillée. Bientôt, tout le monde saura qu’elle fait partie des « marqués ». Le casino, où elle officie comme croupière, va découvrir qu’elle a volé des jetons… Sans aucun scrupule, elle fait accuser quelqu’un d’autre à sa place : un dénommé Wes qui a beau être joli garçon, n’en demeure pas moins arrogant. Nat, elle, a déjà détourné le regard : elle a assez d’argent pour quitter cet infâme New Vegas plongé dans l’ère glaciaire, et rejoindre le Bleu, là où l’air est pur et la mer azure. Là où des renégats comme elle peuvent vivre en paix. Il suffit juste de payer grassement un mercenaire. Mais le passeur, ô surprise, n’est autre que Wes… Après tout, se dit Wes, un voyage dangereux en compagnie d’une jolie fille ne se refuse pas.

Mon avis :

Frozen raconte l’histoire d’une terre en pleine ère glaciaire, où beaucoup ont péri et où les survivants sont réunis dans des endroits viables, un peu partout sur Terre. L’aventure commence à New Vegas, une ville remplie de casinos où travaille Nat comme croupière. Sa particularité est qu’elle est marquée. Mais elle doit dissimuler sa véritable nature, car les marqués sont traqués par l’armée et personne ne sait réellement ce qu’ils deviennent après. De plus, Nat entend des voix, pour être plus précise, une voix qu’elle trouve malveillante et qui guide ses agissements. Jusqu’à ce que Nat rencontre Wes, un passeur autrefois mercenaire, qui va la conduire jusqu’au Bleu après que des mercenaires sont entrés dans le casino de Nat pour retrouver des Marqués. Le Bleu est en quelque sorte le dernier échappatoire pour retrouver une vie meilleure. Bien évidemment, beaucoup de gens partent vers le Bleu, mais personne n’y arrive. Ainsi, le premier tome nous présente le voyage de Nat en compagnie de Wes en direction du Bleu.

Lorsque j’ai découvert Frozen, c’était de la façon la plus naturelle qui soit : sur une table, chez mon libraire. J’ai d’abord flashé sur sa couverture (J’assume ma superficialité !) dans tous les dégradés de bleu. Je me suis ensuite attachée au résumé que j’avais trouvé assez banal, mais l’idée des marqués et du Bleu m’avait pas mal intrigué. Ainsi, ni une ni deux, j’ai couru à la caisse mon achat dans les mains… Pour le ressortir quasiment un an après, sous le harcèlement quasi-quotidien d’une amie qui voulait absolument savoir ce que je pensais de l’histoire.

Mon avis sur ce livre est plus que mitigé. Si les marqués, la glace et le Bleu ont bien tenu leurs promesses ainsi que les créatures et la voix ; le style d’écriture était BEAUCOUP TROP léger et superficiel à mon goût. Et j’avoue que pour un roman à quatre mains, j’attendais autre chose venant de la plume. Les personnages sont tout de même nombreux (Nat, Wes, Shakes, Farouk, et bien d’autres encore …) et pour le coup, leur caractères sont à chaque fois survolés… et c’est vraiment dommage, parce qu’on passe 430 pages à leur cotés et on ne s’attache pas vraiment à un personnage en particulier.

L’autre point noir de ce roman serait ses passages romantiques, lourds, trop présents et peu travaillés. En effet, nous passons très souvent d’un point de vue à l’autre, ainsi, nous apprenons que pendant de nombreuses pages les deux personnages s’aiment mais pensent qu’ils ne sont pas aimés en retour. Et quand ENFIN ils se l’avouent, ils doivent se séparer … Comment se dire que l’on a supporté tout cela pendant une grande partie du livre … pour rien. D’autres passages encore sont assez exaspérants…

L’écriture est fluide, si bien que le livre se lit très très rapidement.

En conclusion :

Je mets ♥♥Pas mal de détails à rectifier, en espérant qu’ils le seront dans le second tome. Des passages romantiques pas assez aboutis et trop présents ce qui est plutôt ennuyeux. Si l’univers est accrocheur, l’histoire reste assez basique et le premier tome de Frozen restera pour ma part une lecture parmi beaucoup d’autres.

Par Nina.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s