U4 : Contagion par Yves Grévet, Florence Hinckel, Carole Trébor et Vincent Villeminot

Steel Panther – Party like tomorrow is the end of the world

Couverture U4 : Contagion Contagion est un roman de la saga U4, écrit par Yves Grévet, Florence Hinckel, Carole Trébor et Vincent Villeminot et publié aux éditions Nathan Syros en 2016. Il comporte 442 pages.

Le virus U4 a décimé 90% de la population mondiale, n’épargnant que les adolescents entre 15 et 18 ans et de rares adultes. Jules, Koridwen, Stéphane et Yannis font partie des survivants. Mais ils ne sont pas les seuls…
 » Je m’appelle Séverine, le monde est ravagé et je crois que je suis enceinte. Je m’appelle Philippe, moi, président de la République française, je n’ai pas pu sauver ma propre famille. Je m’appelle Nicolas, je suis bloqué en Espagne avec mes potes : tout le pays est mort sauf nous, touristes français. Je m’appelle François, c’est de la folie mais par amour, je suis prêt à redevenir un hors-la-loi. Je m’appelle Koridwen, j’ai l’impression d’avoir déjà vécu ça… « 

***

J’avais gardé de très bons souvenirs de U4 lors de ma lecture l’an dernier. Par ailleurs, même si j’ai eu sur le moment un coup de cœur pour Stéphane, je dois avouer qu’avec le recul, il y avait tout de même des inégalités entre les tomes. Sans avoir lu Yannis toutefois, je me suis plongée dans Contagion, que ma mère m’a récemment offert et dont je parlais depuis sa sortie. J’étais très très impatiente de le lire, je ressors assez mitigée de ma lecture toutefois.

En fait, Contagion est un recueil de petites nouvelles qui se passent dans le même temps que les histoires de nos héros. Aussi pouvons-nous retrouver (avec plaisir pour ma part), les personnages secondaires dont nous n’avions pas les pensées dans les autres livres. Ainsi, on peut s’y attacher davantage et découvrir le pourquoi de certaines actions. J’avoue avoir apprécié la nouvelle d’Isa. J’ai trouvé l’héroïne dans la même trempe que Stéphane : forte, froide, déterminée et consciencieuse (Et j’adore ça!).

J’avoue avoir interprété beaucoup de nouvelles comme des fins à part entière. Surtout dans le cas de celle de Stéphane et Yannis (qui m’a beaaaaucoup déçue… Stéphane… qu’avez-vous fait ?!), mais c’est valable pour d’autre bien entendu. Sur ce principe là, j’avoue être assez mitigée. Je m’attendais à de petits bouts d’aventure mais pas forcément à ce que les personnages trouvent tous leur voie et que l’historie s’arrête là. En fait ce tome paraît plus édulcoré que ses prédécesseurs qui eux s’attachaient davantage à l’univers et à son côté sombre.

Contagion évoque le pré-virus, le post-virus et bien évidemment, le virus en lui même. Les parties les plus intéressantes à mon sens concernaient le démarrage : on comprenait pourquoi les R-points, pourquoi de telles mesures, pourquoi certaines actions, comment ont été décelés les premiers cas, et l’évolution du virus petit à petit. Je trouve que cela apporte vraiment un petit plus à l’histoire et la rend d’autant plus vrai.

Les nouvelles montraient, comme je l’ai stipulé plus haut, les points de vue des personnages secondaires. Ceux-ci venant de tous horizons. Ainsi pouvons-nous lire le point de vue du Président de la République, celui de Happy le chien de Yannis, celui de Kori (de nouveau :D) et plein d’autres encore. On retrouve aussi nos protagonistes, ce qu’ils sont devenus etc.. 🙂

Le point noir du roman, selon moi, c’est les passages d’amour. alors certains sont, selon moi, recevables. Mais d’autres un peu moins! Je veux dire, c’est l’apocalypse, tout le monde peu mourir du jour au lendemain, j’ai difficilement du mal à adhérer aux belles petites romances, déjà que c’est le cas dans la réalité

J’admets ne pas avoir d’autres choses à reprocher à ce livre. Je pense me voiler tout de même la face : ayant vraiment apprécié l’univers et m’étant prise  d’affection pour les personnages, il est difficile de leur trouver des défauts. Par ailleurs, j’avoue avoir d’autant plus eu envie de lire Yannis après me lecture de Contagion. Je pense qu’il sera un achat futur 🙂

Par ailleurs (j’y pense après avoir fait ma conclusion), je pense qu’il est utile d’avoir lu une bonne partie des tomes de la saga avant d’entamer ce livre, sauf si les spoilers ne gênent pas. En effet, malgré les petites balises au dessus de chaque nouvelles, plus de la moitié contiennent des références aux livres de la série, et vous passez à côté de certaines choses si vous ne les avez pas lues. Mais c’est juste mon avis 🙂

Dernier point, et j’arrête de vous embêter ensuite, j’ai vraiment apprécié les passages de BD ainsi que les petites fanfictions. Je trouve qu’en plus de nous donner un point de vue différent de celui des auteurs, de nous présenter l’histoire à travers un autre style, cela permet de donner la chance à certains auteurs de se mettre sur le devant de la scène, les faire découvrir au public et peut-être même permettre de découvrir de nouvelles plumes.

« C’était le projet de mon père.
En réalité, il craignait davantage une attaque terroriste ou une invasion étrangère. Il a dû être surpris, peut-être déçu, que la menace réelle soit un virus. Un truc qu’on ne peut pas tuer avec une arme … »

En conclusion : ♥♥♥♥ Hé oui! Contagion n’est certainement pas un coup de coeur, mais est loin d’être une déception. Je pense ne pas me souvenir en détail de ma lecture sur le long terme, mais j’ai toutefois passé un agréable moment de lecture. J’ai aimé retrouver les personnages secondaires et, malgré une petite (mais néanmoins trèès importante) déception, les protagonistes. Je vous conseille de lire contagion qui est un bon complément de la série.

Chronique de Stéphane : U4 : Stéphane par Vincent Villeminot
Chronique de Jules : U4: Jules par Carole Trébor
Chronique de Koridwen : U4 : Contagion par Yves Grévet, Florence Hinckel, Carole Trébor et Vincent Villeminot

Par Nina

Publicités

On en discute ? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s