Je sais pas par Barbara Abel

Tom Odell – Mystery

Couverture Je sais pas

Je sais pas est un thriller écrit par Barbara Abel et publié aux éditions Belfond en 2016. Il comporte 429 pages.

Le jour de la sortie en forêt de l’école maternelle des Pinsons, la petite Emma disparaît. Son institutrice Mylène finit par la retrouver à la nuit tombante dans une cavité. Piégée à son tour, l’institutrice parvient à hisser la fillette sur ses épaules, laquelle s’échappe et court rejoindre le groupe. Mais Mylène reste introuvable et Emma ne sait pas indiquer où se trouve sa maîtresse.
***

Jusqu’à la sortie de ce livre, je n’avais jamais entendu parler de Barbara Abel. Seulement, lorsque Je sais pas a rejoint les étagères des librairies, il me tentait, mais en plus, au vue des avis dithyrambiques à son sujet, je ne vois pas pourquoi je ne l’aurais pas lu! Je ressors de ma lecture vraiment conquise.

J’avoue que les thrillers dont les enfants disparaissent, j’en ai lu plusieurs fois. Tous étaient différents, seulement la crainte d’une impression de déjà vu persiste toujours un petit peu avant de commencer le livre, et c’est normal. Force est de constater que mes craintes étaient infondées. L’intrigue est terriblement accrocheuse et a rendu le livre extrêmement additif et très rapide à lire. Je n’ai pas pu le décrocher si bien que je l’ai lu sur 2/3 jours, ce qui est assez rare pour un livre de 400 pages pour ma part.

Le style de Barbara Abel est juste superbe! Elle me donnait envie de tourner chacune des pages, c’est comme si je pouvais je pense que lu à voix haute, ce livre pourrait rendre vraiment très bien. J’ai l’impression que l’autrice a TOUUUUT pensé. Chacun des mot est choisi pour parfaitement coller au précédent, d’autant plus qu’il y a parfois un terme employé à une page et renvoie à un autre terme situé 30 pages plus loin. Et j’adore lire des livres comme celui-ci.

Pour l’histoire en elle-même, j’en dirai extrêmement peu, par peur de vous spoiler surtout. Au départ le tout paraît banal (si je puis dire!) une petite fille a disparu, son institutrice part à sa recherche et puis l’une réapparaît… mais sans l’autre.
Alors on suit une enquête tout ce qu’il y a de plus normal, mais dans un temps assez restreint. (non non non, je te vois venir, je n’en dirai pas plus! Je vous laisserai dans le doute, tel un redoutable cliffengher de Phobos!). En tant que lectrice, j’avoue m’être souvent dit « Nan mais c’est ça. C’est logique! » et en fait… ben c’était pas ça. A chaque chapitre on a toujours un petit détail de plus qui nous fait piétiner autant que l’enquête pour retrouver Mylène, l’institutrice disparue.

Dans le cas des personnages, ils sont à la fois tous différents, mais en même temps assez semblables (j’ai l’impression de retrouver un sujet de dissertation de SVT …). J’avoue avoir dès le départ voué une haine viscérale à Emma, déjà que de base, je n’aime pas beaucoup les enfants mais ce n’est pas son cas qui va me faire changer d’avis! Sa mère ne m’a pas davantage attirée, malgré son empathie. Et Patrick n’en parlons pas! (Mais je crois que c’est fait exprès hein!) Par ailleurs, j’ai préféré Mylène. Je suppose que c’est par rapport à sa détresse mais également parce que l’on apprend de nombreuses choses bouleversantes sur sa vie.

Je pense que je pourrai vous en dire bien davantage, mais j’en restera là. L’unique chose que je peux vous conseiller, c’est de lire ce roman, tant il est prenant et bien écrit.

« Jusqu’où peut-on aller pour protéger sa famille ? « 

 

En conclusion : ♥♥♥♥♥ J’ai vraiment adoré ce roman, tant par son écriture, que pour son intrigue et ses personnages. Même s’il n’est pas un coup de coeur, je ne peux mettre que la note maximale et vous encourage vivement à lire Je sais pas.

Par Nina

Publicités

2 réflexions sur “Je sais pas par Barbara Abel

On en discute ? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s