Frozen : La tour grise par Melissa de la Cruz et Michael Johnston

Depeche Mode – Heaven 

Couverture Frozen, tome 3 : La tour griseLa Tour grise est le troisième tome de la saga Science fiction Frozen écrite par Melissa de la Cruz et Michael Johnston et publiée aux éditions Albin Michel en 2016. Il comporte 352 pages.

Nat a perdu son Drakon, Wes se meurt dans ses bras et Avo Hubik, de retour dans l’armée, menace ses amis de toute sa puissance de feu. Tout ce que la jeune fille avait réussi à accomplir n’est plus. Ne reste que la mort, la glace et le sang. Ainsi qu’un espoir, un infime espoir. Au loin, dans la plus haute tour de New Dead City, alias New York, repose le palimpseste d’Archimède, l’artefact créateur de mondes, la seule magie à même de le sauver. Mais comment Nat pourrait-elle l’atteindre quand se dressent sur sa route toute une armée, la sournoise Eliza et son propre Drakon ? Sans oublier le palimpseste lui-même qui ne livrera le sort qu’il contient que si la drakonnière s’en montre digne… et lui sacrifie tout ce qu’elle a de plus cher !

***

C’est près d’un an après ma lecture de la cité Rouge que je reviens avec la tour grise, troisième tome de la saga Frozen que j’ai acheté récemment. Dans mes souvenirs, j’avais été plutôt été satisfaite par le second tome. Voulant connaître le fin mot de l’histoire, même si cette saga est loin d’être ma favorite, j’ai voulu me procurer le dernier tome, autant pour répondre à quelques petites questions que pour voir si il allait être meilleurs que le second. De manière générale, ma lecture ne m’a pas vraiment transportée, mais elle n’a pas été une déception non plus.

Du point de vue de l’intrigue, on reprend directement là où le tome 2 s’est achevé : Nat n’a plus de Drakon, Eliza a triomphé sur notre petit groupe, Wes est en mauvaise posture et l’équipage, n’est pas plus vaillant. C’est à ce moment là que la reine du bleu leur offre à tous un abri dans le Bleu en bonne samaritaine qu’elle est, mais suite à un malentendu, la guerre se déclare sur ces belles contrées. Nat et donc obligée d’aller à New Dead City pour dérober le palimpseste avant Eliza afin de créer le renouveau. Toute l’intrigue tourne donc autour de cette quête qui sera l’ultime du roman. Le fin mot de toute l’histoire en somme.

Nos personnages sont tous fidèles à eux-mêmes, ma préférence se porte une ultime fois à Shakes et Liannan (petit doute sur l’orthographe sorry !) qui est le couple le plus touchant de la saga. Le passage dans la ville dévastée (dont je ne sais plus le nom) m’a vraiment émue, je ne saurais vraiment dire pourquoi, mais l’atmosphère plus certaines paroles m’ont vraiment touchées. Pour le reste, Nat et Wes ne sont pas les personnages que j’apprécie le plus, parfois ils m’ont même exaspérés avec leurs « Je t’aime, moi non plus », et toutes les petites situations plus guimauves les unes que les autres.

Pour ce troisième tome, les sentiments amoureux ont parfois pris trop de place pour laisser l’intrigue en arrière plan, c’est vraiment dommage car celle-ci était intéressante, même si le dénouement est très prévisible.

J’ai trouvé la fin assez émouvante encore une fois, que voulez vous, je suis une grosse madeleine mais le prologue vraiment de trop pour le coup. Je n’ai pas compris l’interêt d’avoir lu 300 pages où l’on me rabat les oreilles avec de douloureux sacrifices pour cette fin… Nononononon !

L’espoir. Une notion aussi belle qu’une écaille de Drakon. Nat décida de se raccrocher à cette idée.

En conclusion : ♥♥♥ La Tour Grise conclut l’aventure Frozen. Les héros m’ont laissé un goût assez amer, toutefois j’ai été contente de retrouver certains personnages. La fin m’a déçue et les sentiments entre Nat et Wes prennent une place trop importante dans un livre de fantasy ou la quête est primordiale pour la renaissance d’un monde. C’est vraiment dommage.

Frozen ne restera donc pas une saga mémorable pour moi, me laissant sur une petite déception (un peu comme la 5ème Vague finalement). Cependant, je conseille cette série à ceux qui aiment une fantasy se déroulant dans un monde dévasté et qui ne sont pas dérangés par les sentiments amoureux prenant une place aussi importante dans l’intrigue.

https://i1.wp.com/amarueltribulation.weebly.com/uploads/2/5/4/4/25445014/e2_orig.png

Le tome 1 : Frozen
Le tome 2 : La cité Rouge

Par Nina

Publicités

On en discute ? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s