Sainte Marie des Ombres : la brûlure de la nuit par Sophie Dabat

Bastille – Pompeii

Couverture Sainte Marie des Ombres, tome 1 : La brûlure de la nuit
La Brûlure de la Nuit est le premier tome de la saga Sainte Marie des Ombres de Sophie Dabat publié aux éditions Bragelonne. Il comporte 289 pages.

« Les Dévorantes. C’est comme ça que je les ai appelées. Elles ont failli nous avoir, Cullan et moi. À nous deux, le monde entier peut aller se faire foutre, on est de taille à l’affronter »

Depuis plus de vingt ans, les Ombres hantent le monde et dévorent tout être vivant à leur portée. Hormis une petite fille, personne n’a jamais survécu à leur poison. Mais la fillette miraculée est devenue un rat de laboratoire, avant de disparaître dans la nature. Lily Turner est désormais une femme presque comme les autres. Tatoueuse, elle partage sa vie entre son compagnon, sa meilleure amie et son chien, rescapé des Ombres comme elle. Nul ne sait qu’elle était autrefois surnommée Sainte Marie des Ombres. Mais une vague de meurtres risque fort de remettre cet équilibre en jeu, et forcer Lily à faire des choix difficiles, tant pour se protéger que pour sauver ceux qu’elle aime…

***

Étant une fanatique de bit lit et de fantasy urbaine, quand Nina m’a dit qu’elle avait adorée cette série, la curiosité m’a dévorée et j’ai enfin pu l’assouvir. Petit point pour commencer : les couvertures de la série sont magnifiques en plus elles s’accordent vraiment bien avec l’ambiance du livre !

L’histoire et l’univers présentés par l’autrice sont originaux dans un genre bit lit souvent revu. Les Ombres sont les monstres revenus de vos peurs d’enfance pour vous dévorer ! Un sacré changement des vampires, loup-garous & co. Si vous leur réchappez, leur poison vous tue à petit feu ! La seule exception à la règle est une petite fille disparue.

Lily Turner est tatoueuse et, on s’en rend compte aisément, avec un lourd passé « derrière » elle. Alors quand les cadavres pleuvent sur le seuil de sa porte, elle est loin d’être ravie ! J’ai eu du mal à accrocher avec Lily. D’un coté, j’apprécie sa fidélité pour ses amis, sa façon de se mettre en quatre pour eux, sa grande gueule et son courage. D’un autre, l’impression qu’elle n’apprend pas de ses erreurs m’est restée durant tout le livre. Les relations sociales ne sont vraiment pas son truc et je comprends et compatis pleinement (être mariée avec ma bibliothèque ne fait pas non plus de moi une complète asociale … presque !) Mais quand on lui explique les choses et qu’on lui demande de faire des efforts … Elle continue ! J’ai eu du mal avec cet aspect de sa personnalité et je l’ai trouvée trop « dure à cuire » parfois.  La fin, par contre, laisse penser que Lily a plus de cœur que ce que laisse penser le reste du livre. Son lien avec les Ombres est de plus en plus évident au fil des pages et je pense que Sainte Marie des Ombres et les Dévorantes ont encore quelques secrets à nous livrer ! Par ailleurs, j’aimerais plus de détails sur l’histoire de Marie dont au final, on ne voit pour l’instant que les grandes lignes.

J’admire beaucoup le personnage de Thomas, le « mec » de Lily, ne serait-ce que par sa patience et son dévouement à son égard. Sa persévérance m’étonne et dans l’ensemble il est plutôt sympathique. Malgré tout, je trouve que ce personnage est trop passif … Il intervint assez peu dans l’action « pure et dure » et du coup il fait un peu tâche dans le monde de violence dans lequel Lily nous plonge en enquêtant.

L’inspecteur Ballard m’a plut. Bon, il peut vraiment être un casse-pied (pour rester polie) quand il s’y met mais petit à petit, on voit se dessiner un homme avec son propre code d’honneur, ses raisons et responsabilités et un passé tragique et touchant. Comme beaucoup de personnages dans ce livre, il fait simplement de son mieux dans ce monde dévoré par les Ombres. J’ai apprécié sa relation étrange et pour le moins alambiqué avec notre tatoueuse  qui se construit peu à peu. Pour moi, il y a un truc entre eux, après reste à voir où cela nous mènera !

Je trouve que Anne, la mère adoptive de Lily et également celle qui lui a appris les ficelles du métier, est une personne assez ambiguë durant une première partie du livre. La fin m’a brisée le cœur et je comprends tout à fait ses sentiments. Néanmoins je n’en sais pas assez sur elle pour avoir une opinion exacte donc j’espère que nous la reverrons.

L’intrigue n’est pas la meilleure que j’ai vue principalement parce que l’enquête patine complètement donc l’action ne vient vraiment que sur la fin. Pas forcément de temps morts mais plus une impatience à savoir la suite, l’envie que le livre avance. C’est un des points noirs du livre mais en même temps, il nous laisse le temps d’apprivoiser notre univers et les protagonistes.

Le style de l’autrice est simple même si le langage fleuri de Lily enrichit le nôtre avec succès ! Par contre, il colle parfaitement à la personnalité de celle-ci et nous met immédiatement dans l’ambiance, chose appréciable.

Au fil du roman, on collectionne un certain nombre de mystères sur Lily, les Ombres, l’enquête et j’en passe ! En espérant que le reste de la saga soit bien ficelé, on échafaude des théories.

J’aimerais bien avoir d’autres points de vue que celui de Lily, cela aide à connaitre les autres et à les rendre plus attachant !

«Il hausse le ton.
– C’est clair?
– Comme de l’eau de roche.
Ballard éclate de rire.
-Dit sur ce ton si sympathique qui sous-entend « cause toujours, connard ». »

***

En conclusion : ♥♥♥ Un bon roman qui change du paysage familier de la bit lit. Mon seul autre bémol, c’est mon côté fleur bleue qui demande un chouia plus de sentiments avec les « je vais te casser la gueule » ! Sinon les personnages et l’histoire sont bien partis alors je pense que le tome 2 ne devrait pas trop tarder !

Par Sophie

Publicités

2 réflexions sur “Sainte Marie des Ombres : la brûlure de la nuit par Sophie Dabat

  1. Aussi bizarre que ça puisse paraître avec ta chronique, ma curiosité a été éveillée et ce livre me tente assez, je ne sais pas quand mais je pense que je le lirai.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s