Parlons Saga : Darcy Gentleman par Pamela Aidan

Jean Jacques Goldman – Je ne vous parlerai pas d’elle 

Sans titre

La série Darcy Gentleman de Pamela Aidan contient 3 romances et est publiée aux Éditions Milady. Le tomes comptent 350 pages environ, chacun.

Orgueil et Préjugés a passionné des millions de lectrices qui se sont éprises du beau Mr Darcy. Pourtant, Jane Austen se garde bien d’en révéler trop sur ce personnage fascinant. Qui est-il vraiment ? Pamela Aidan se livre à une exploration passionnante qui nous entraîne dans le Hertfordshire où Darcy rend visite à Charles Bingley, et tente de repousser les avances de Caroline, la sœur de son ami. Alors que son attirance pour Elizabeth Bennet ne fait que croître, il voit d’un mauvais œil la relation qu’elle entretient avec son pire ennemi…

***

Après Le Journal de Mr Darcy d’Amanda Georges, j’ai continué ma quête de points de vue de Mr Darcy avec la série Darcy Gentleman de Pamela Aidan.

L’intrigue n’est pas exactement la même que celle d’Orgueil et Préjugés. En effet, mis à part les scènes du livre, Pamela Aidan crée une vie à Darcy. Nous avons donc des « histoires parallèles » notamment dans les seconds tomes avec le tracas de ses affaires, divers problèmes liés à ses relations ou amis. J’ai trouvé cela plaisant car nous avons un contexte au personnage de Darcy, le milieu dans lequel il évolue. Nous avons aussi quelques références à des évènements de l’époque ce qui montre que c’est un personnage publique, qu’il s’occupe de politique. Grâce à cela, Mr Darcy donne l’impression d’être plus réel ; l’autrice lui construit une vie en dehors d’Elizabeth. De plus, elle créée également d’autres passages entre nos deux protagonistes : je les ai trouvés assez réussis, on retrouve le ton de leurs petites joutes verbales ! L’autrice prend également quelques libertés par rapport au texte original ou peut être est-ce la traduction en français. En tout cas, certaines passages ne sont pas exactement fidèles au roman original, ce qui m’a fait quelque peu tiqué au début. Rien de dérangeant sauf lorsque qu’on connait le roman original par coeur !!!

Dieu soit loué, elle s’en va demain, avant que je ne me sois tout à fait métamorphosé en l’un des plus pitoyables nigauds que l’on ai jamais vus se languir pour les beaux yeux d’une dame !

En ce qui concerne les personnages, j’y ai retrouvé la volonté de l’autrice de créer son propre Darcy : de mon point de vue, il ne correspond pas vraiment à celui de Jane Austen. D’un côté, c’est bien puisqu’on a un nouveau Darcy, on le découvre réellement. D’un autre, il ne colle pas toujours avec l’idée que je m’en étais faite. Ce décalage était souvent perturbant et parfois frustrant dans certaines situations où j’avais l’impression de ne pas lire le point de vue de Mr Darcy ! En revanche, on suit son évolution de près. Ce que j’ai trouvé dommage c’est qu’elle intervient un peu tard dans le récit.

A part cela, on a bien sûr les personnages d’Orgueil et Préjugés mais également d’autres que l’autrice a créé de toutes pièces qui ajoutent un petit plus à l’histoire. J’ai beaucoup aimé Fletcher, le majordome de Darcy et ses répliques shakespeariennes ou ses conseils sibyllins ou encore son ami de l’université, ce cher Dy avec sa personnalité bien à lui ! Sa relation avec Darcy est très bien écrite et j’aurais beaucoup aimé voir la rencontre entre Élizabeth et lui !
Au niveau des personnages « originaux », Pamela Aidan respecte ce que Jane Austen avait dessiné comme caractères : pas beaucoup de surprises de ce coté là, en revanche j’ai regardé Bingley et Georgiana avec un œil neuf. Pour le premier c’est très agréable et positif ! On redécouvre le personnage qui est en plus un de mes préférés. Pour la seconde, un peu moins. Mon imagination a eut du mal avec cette nouvelle version de Georgiana, je ne l’imaginais pas du tout comme cela.

Oui, il n’y a que vous, mon ami, poursuivit-il, qui oserait demander sa main à une jeune fille en lui susurrant que, dans l’ensemble, elle n’est pas digne de votre rang.

Là où j’ai eu des déceptions, c’est sur l’écriture. Tout d’abord, certaines expressions de langages ne correspondent pas du tout à l’époque du livre ou même au personnage de Darcy. Je ne sais pas pour vous, mais moi je ne l’imaginais absolument pas appeler ses amis : « mon vieux ». J’ai trouvé que cela faisait tache au milieu de la phrase et un peu décevant de la part de l’autrice qui avait fait des efforts sur le contexte ! Sinon l’écriture de Pamela Aidan n’est pas particulièrement difficile à lire même si j’ai trouvé que certaines phrases ou expressions ne convenaient pas vraiment. Dans certains passages, des phrases plus simples et moins longues auraient mieux retransmis les sentiments du personnage, je pense. Après peut être que cela est dû à la traduction, je n’en ai aucune idée.

Le deuxième point noir de cette série sont les monologues intérieurs de Darcy. Ils ralentissent le récit au rythme escargot et ne nous apprennent rien !!! Avec des phrases assez lourdes et pas vraiment passionnantes, on s’ennuie rapidement ! Il est agréable d’avoir plus de « matière » dans le récit, pour avoir un vrai récit mais ce n’est pas toujours utile d’en mettre trop. Le tome 2 m’a paru particulièrement long puisque durant toute la deuxième moitié, Mr Darcy rumine sa colère contre Élizabeth. Sur ce point, son évolution a été trop lente à mon goût. Le format d’une trilogie choisi par l’autrice était pour moi un peu trop long.

L’image gracieuse et modeste qu’offrait Elisabeth fit battre si fort le coeur de Darcy que c’en était douloureux

En conclusion : ♥♥ Une série en demi-teinte. Des personnages très intéressants et un Mr Darcy avec une existence propre en dehors d’Elizabeth mais un récit avec des longueurs qui gâchent le plaisir !! Dans le même genre, j’ai préféré Le Journal de Mr Darcy d’Amanda Georges, la chronique ici.

Par Sophie


8 réflexions sur “Parlons Saga : Darcy Gentleman par Pamela Aidan

  1. Rah j’ai laisse un commentaire mais je crois qu’il y a eu un problème, ça m’a fait un truc super bizarre ! Je disais donc que c’était dommage car l’idée de départ me plaisait mais le problème d’écriture que tu soulignes serait un peu trop rédhibitoire pour moi. Dommage, car c’est toujours un petit plaisir de se replonger dans l’univers.

    Aimé par 1 personne

    1. Pour ton commentaire, je ne sais pas ce qui s’est passé mais le premier est bien arrivé normalement !! ^^
      Je comprends pour l’écriture, j’avoue que moi aussi cela m’a pesée et j’en venais presque à survoler des pages … 😟
      Sinon sur l’univers d’Orgueil et Préjugés ou même de Jane Austen il y a plein de livres (qui ne sont pas tous des perles mais bon …) donc je suis sûre que si tu fouilles un peu tu peux trouver ton bonheur !! 😊

      Aimé par 1 personne

      1. Désolé de tarder un peu à répondre ^^ ».
        Pour te donner quelques titres, personnellement, j’ai lu le journal de Mr Darcy d’Amanda Georges (chroniqué) que j’ai trouvé bien. Je sais que l’autrice a également écrit sur les autres personnages masculins des romans de Jane Austen. Sinon d’autres auteurs ont écrit sur des personnages secondaires comme Caroline Bingley ou Charlotte Collins ou encore sur les enfants d’Elizabeth et de Darcy. Néanmoins cela ne m’intéressait pas trop alors je ne peux pas t’en dire plus ! Sinon j’ai lu également La Mort s’invite à Pemberley de P.D. James qui met en scène un meurtre avec les Darcy après leur mariage. J’ai beaucoup aimé ! Et pour finir Une Saison à Longbourn de Jo Baker qui met en scène les domestiques des Bennet. C’était pas mal non plus ! Voilà pour le petit tour d’horizon ! ^^

        Aimé par 1 personne

On en discute ? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s