Boys Out ! de Rawia Arroum

City of Stars – La La Land

Nous laissons aujourd’hui une amie prendre la parole sur une de ses lectures récentes : Boys Out ! de Rawia Arroum. Merci à elle pour sa contribution au site !

boys-out---493499

Boys Out est une dystopie écrite par Rawia Arroum et publiée chez Hachette en 2014. Elle comporte 320 pages.

Dans le monde de Lyra, les hommes sont des fugitifs. Les hommes sont des proies qu’il faut éliminer. Ils n’ont qu’une utilité : la procréation. Une fois cette tâche accomplie, ils sont exécutés.
Lyra s’entraîne dur pour être un des meilleurs éléments de cette société d’amazones. Jusqu’au jour où c’est à son tour d’être en contact avec un garçon…

 

***

 

Le livre est écrit par Rawia Arroum, autrice française, ce qui se ressent au cours du récit : enfin un qui ne se déroule pas aux Etats-Unis ! Je n’ai rien contre ceux dont c’est le cas, mais grâce au lieu du déroulement de l’action je me suis sentie plus proche de l’héroïne et plus concernée par l’intrigue. C’est une amie qui me l’a conseillée et c’est le genre de lecture légère et courte dont j’avais envie.

 Tout homme ne doit pas penser que parce qu’il est un homme, il a le pouvoir sur la femme. 

L’univers est sympa, il nous montre à quel point l’embrigadement est facile et que si on ne fait pas attention, cela peut venir très vite. Il est également bien ficelé, malgré quelques petites incohérences (pour moi la manière dont les femmes expriment leur féminité), il est très bien détaillé et happe sans problème les lecteurs de science-fiction modestes (c’est à dire agréable à la lecture mais sans grandes prétentions). Cependant le fait de décrire un racisme en prenant pour appui les différences entre les hommes et les femmes, montre l’absurdité de toutes les formes de racisme. L’autrice démontre aussi que l’on trouvera toujours des dissemblances entre les Hommes si on veut en trouver mais qu’elles ne sont pas synonyme d’infériorité ou autre. Le fait de prendre un thème aussi universel que la différence hommes/femmes et d’en renverser l’habituel rapport de force montre non seulement l’aberration de toutes les discriminations mais met également en garde les hommes sur le fait que la patience des femmes, quant au fait qu’ils décalent toujours la ligne d’arrivée de l’égalité totale, va un jour arriver à un point de rupture. L’intrigue est en revanche plus décevante, bon, vous me direz : vu le résumé on s’attend à ce qui va se passer ; et bien plusieurs fois j’ai été franchement surprise, j’avais remarqué les détails (placés bien en évidence il faut bien l’avouer), mais j’ai été étonnée de la manière dont ils étaient utilisés. Cependant il y a quelques incohérences et je trouve la fin plutôt frustrante et décevante.

 Les femmes pleurent aussi. 

Le personnage de Lyra est intéressant car, bien que parfois sa façon de penser nous fasse sourire car elle nous semble absurde, il montre à quel point le monde qui nous entoure et la perception de ses dangers dépendent des vérités que l’on nous a apprises. Ces vérités orientent notre point de vue, parfois même sans que l’on s’en rende compte. Par ailleurs, Lyra nous met face à la force que l’embrigadement exerce sur les esprits. Le personnage du garçon est, lui aussi, digne d’intérêt mais il aurait mérité d’être plus clair, surtout sur la fin. Les quelques personnages secondaire sont, quant à eux, fort sympathiques. J’ai trouvé en particulier la mère de Lyra fort touchante.

Le style de l’autrice est simple et limpide. La lecture se fait donc sans accrocs et est agréable. Le livre est concis, l’écrivaine va donc à l’essentiel.

 La vie, ça commence par un homme et une femme

***

En conclusion : ♥♥♥ Je peux donc affirmer que Boys Out ! est une lecture rapide et plaisante bien que sur quelques points frustrante, en particulier sur la fin. Je ne conseille pas de l’acheter neuf mais si vous le trouvez d’occasion pas trop cher ou que vous pouvez l’emprunter, ça ne sera pas du temps de perdu, du moins pour moi.

  Ne pas se moquer, ne pas déplorer, ne pas détester, mais comprendre.
Spinoza, philosophe néerlandais

Par Chloé.


On en discute ? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s