Dernier Meurtre Avant La Fin du Monde tome 1 de Ben H. Winters

Indochine – Alice & June

dernier-meurtre-avant-la-fin-du-monde-737599

Dernier Meurtre Avant la Fin du Monde est le premier tome d’une trilogie de Ben H. Winters publié aux éditions 10/18 et qui compte 336 pages.

Concord, New Hamsphire. Hank Palace est ce qu’on appelle un flic obstiné. Confronté à une banale affaire de suicide, il refuse de s’en tenir à l’évidence et, certain qu’il a affaire à un meurtre, poursuit inlassablement son enquête. Hank sait pourtant qu’elle n’a pas grand intérêt puisque, dans six mois il sera mort. Comme tous les habitants de Concord. Et comme tout le monde aux États-Unis et sur Terre. Dans six mois en effet, notre planète aura cessé d’exister, percutée de plein fouet par 2011GV1, un astéroïde de six kilomètres de long qui la réduira en cendres. Aussi chacun, désormais, se prépare-t-il au pire à sa façon. Dans cette ambiance pré-apocalyptique, où les marchés financiers se sont écroulés, où la plupart des employés ont abandonné leur travail, où des dizaines de personnes se livrent à tous les excès possibles alors que d’autres mettent fin à leurs jours, Hank, envers et contre tous, s’accroche. Il a un boulot à terminer. Et rien, même l’apocalypse, ne pourra l’empêcher de résoudre son affaire.

***

J’avais envie d’un roman policier cet été après avoir dévoré (littéralement) les cinq premiers tomes de la série bit lit L’Éxécutrice de Jennifer Estep. Nina m’avait donné celui ci en ebook depuis un bout de temps et je savais qu’elle ne l’avait pas encore lu. Je me suis lancée et même si c’est loin d’être un coup de cœur, je le conseillerais assez facilement !

L’univers pourrait être celui de notre quotidien à une petite différence près : la fin du monde est annoncée. D’habitude, je ne suis pas du tout enthousiaste face à  des scénarios catastrophes ou des dystopies (le traumatisme d’Hunger Games et Divergente) mais puisque le livre semblait plus se centrer sur l’enquête, j’ai fait une impasse dessus. Et en fait, cette fin du monde annoncée et l’ambiance qui l’accompagne a été pour moi un des plus gros points forts du livre. En effet, les gens adoptent des comportements très différents, ils n’ont plus rien à perdre et tentent le tout pour tout, les suicides s’enchaînent … On redécouvre les gens sous un autre jour, peut être leurs vraies personnalités qui se révèlent quand ils sont poussés à bout. L’ambiance a un côté sombre et pesant, la vie devient toute grise et au milieu de tout cela, un homme : Hank Palace.

On devine ceux qui n’iront pas jusqu’au bout. Ici, un futur suicidé. En voilà un autre. Celui-ci ne tiendra pas le coup. Cette femme, celle qui marche bien droite, le menton haut : elle, elle va résister, faire de son mieux, prier quelqu’un, ou quelque chose, jusqu’à la fin.

Hank Palace est un personnage assez particulier. Il est obstiné certes mais aussi très terre à terre. Il a accepté que ce serait bientôt la fin du monde. Point. Rien d’autre à en tirer, pas de lamentations. Il m’a évoqué souvent un pilier au milieu de la tempête. C’est un personnage très fort et qui m’a marquée par son acharnement à vouloir trouver le coupable, à réfuter toutes les théories qui contredisent son instinct. J’ai aimé le découvrir en filigrane de l’enquête, les souvenirs de sa famille qui lui reviennent comme parfois des souvenirs nous prennent au dépourvu devant des scènes de la vie quotidienne. Il y a un côté également très touchant car malgré les personnages secondaires que l’on rencontre, ses collègues, sa sœur, Hank m’a laissé un profond sentiment de solitude. Comme si il sera toujours seul, que ce soit parce qu’il veut boucler son enquête ou parce qu’il n’est pas comme les autres, à se lamenter et n’avoir plus rien à perdre. À continuer sa vie normale. Ce coté du personnage m’a beaucoup émue.

***

À côté de l’inspecteur Palace, les autres personnages font pâle figure. Ils sont intéressants, on les aime plus ou moins mais en définitive, il m’est restée l’impression que Hank était le seul personnage de l’histoire, il en est le protagoniste et les autres ont tous moins d’importance et gravitent autour de lui. J’ai été déçue parce que, à mes yeux, de bons personnages secondaires participent autant à la qualité du livre que le reste et parfois font même de l’ombre au protagoniste. La sœur de Hank est sans doute celle qui reste le plus mais plutôt à cause de ses problèmes que de sa personnalité. Ses collègues de la police se lamentent un peu trop pour moi mais se rattrapent à la fin lorsque Hank les convainc enfin que son enquête n’est pas un simple suicide.

– Inspecteur Palace, dit Fenton en enfilant ses gants d’un geste énergique, ma fille donne douze récitals de piano cette saison, et je suis, en ce moment même, en train d’en rater un. Savez-vous combien de récitals elle pourra donner à la saison prochaine ? 
Je ne sais pas quoi répondre à cela. Vraiment, je ne sais pas.
Si bien que je reste simplement planté là pendant une minute : un grand crétin dans une salle vivement éclairée pleine de cadavres.

L’intrigue n’est pas inintéressante mais j’ai une (énorme) préférence pour les enquêtes bien tortueuses et pleines de rebondissements, un coupable que l’on attend pas du tout et plein d’indices que l’on ne voit pas au cours de la lecture et que l’auteur réutilise avec brio. Là, ce n’est pas du tout le cas et même si elle est globalement bien construite, il n’y a pas de grosses surprises, parfois quelques lenteurs et il a été plus intéressant pour moi de regarder l’inspecteur enquêter dans son univers un peu particulier que l’enquête en elle-même. Pour dire vrai, elle m’a paru un peu fade quand j’ai compris qui était le coupable.

***

En conclusion♥♥ Un roman très facile à lire avec une ambiance qui est vraiment son point fort. Je le conseillerais pour une lecture détente après une grosse série ou pour reprendre dans le genre policier. Je pense également continuer la série avec J-77 et Impact, les tomes 2 et 3.

Par Sophie


2 réflexions sur “Dernier Meurtre Avant La Fin du Monde tome 1 de Ben H. Winters

On en discute ? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s