Psi-Changeling : Silence éternel de Nalini Singh

Indochine – 2033

psi-changeling,-tome-16---silence-eternel-977981-264-432Silence Éternel est le seizième tome de la série Psi-Changeling ou le premier de Psi-Changeling Trinity (au choix) écrite par Nalini Singh et publié aux éditions Milady. Il compte 480 pages.

À l’aube d’une nouvelle ère de coopération inaugurée par l’accord Trinité, Silver Mercant est le pivot sur lequel repose cette alliance fragile. Parfaitement Silencieuse, la Psi contrôle d’une main de fer cet équilibre instable. Mais Valentin Nikolaev, chef des ours de StoneWater, est fasciné par sa force de caractère et apporte un élément de chaos des plus malvenus dans son sillage. Lorsqu’on attente à la vie de Silver, le changeling lui offre refuge au sein de son clan. Son meurtrier ne sait guère ce qui l’attend…

***

Je vous ai déjà parlé de Psi-Changeling dans un Parlons Saga (ici) et le dernier tome se terminant sur une fin très belle mais ouverte, j’avais hâte de savoir ce que nous réservait Nalini Singh dans ce nouvel arc ! Autant dire que je n’ai pas été déçue mais sans être surprise non plus.

Parce que … c’était des ours.
Ils étaient peut-être bien les changelings les plus illogiques, les plus sauvages et les plus impossibles à comprendre du monde. Et elle était sur le point d’aller vivre avec eux. Avec Valentin. Qui l’appelait Étoile et lui demandait de sortir manger une glace avec lui, quand il ne cherchait pas à la pousser à bout pour obtenir d’elle une réaction émotionnelle.

L’autrice présente ce tome comme le début d’une nouvelle série. Ce n’est pas faux, beaucoup de choses ont changé depuis le tome 1, de grands bouleversements, mais pour moi, c’est plus un autre arc qu’une nouvelle série. Nous suivons un personnage que nous avons déjà eu l’occasion de croiser en la personne de Silver Mercant. Celle-ci est accompagnée du chef changeling Valentin Nikolaev de la meute d’ours de StoneWater, l’une des deux meutes qui contrôlent la Russie et se partagent notamment Moscou. Nous nous retrouvons donc dans le secteur de Kaleb Krychek du côté des Psis.

L’intrigue débute par l’empoisonnement de Silver qui ira donc trouver refuge auprès de StoneWater puisque c’est Valentin qui la sauve de son empoisonnement. Néanmoins l’histoire tourne très peu autour de la recherche du coupable, ce qui m’a quelque peu frustrée. On propose des pistes alléchantes sur le coupable qui finalement ne seront que peu explorées par les protagonistes eux-mêmes. La famille Mercant va en effet se charger d’une grande partie de l’enquête. En revanche, nous avons un bon aperçu de l’UrNet, le réseau d’urgence inter-espèce géré par Silver et de la difficulté de faire du monde un triumvirat opérationnel, notamment à cause de la méfiance des humains dont l’esprit a trop souvent été violé par les Psis. J’ai beaucoup apprécié cette partie car les trois espèces qui composent le monde sont un des points forts de l’univers de la série et leurs relations un de ces grands enjeux.

« L’amour n’a rien d’une rose. C’est une satanée mauvaise herbe dont les racines sont si profondes qu’il n’y a aucun espoir de l’arracher. »

Côté des « méchants », on retrouve le Consortium avec ses objectifs qui impliquent évidemment la mort de Silver. Ce que j’ai adoré durant ce tome, c’est la distinction que l’on commence à pouvoir faire entre toutes les personnes de ce groupe. En effet, on commence à voir les divisions avec Akshay Patel et à ne plus les voir en groupe mais en individus. L’architecte inconnu m’intrigue particulièrement, il est bien parti pour devenir un de mes personnages favoris avec son intelligence et surtout avec la petite révélation que l’on a. Je ne m’y attendais pas et pourtant c’est tout bête !

Pour revenir à nos personnages principaux, j’ai adoré le couple que forment Silver et Valentin. Ils se connaissent depuis un bout de temps, par conséquent la rapidité de leur relation ne m’a pas gênée (je suis aussi habituée maintenant) et j’ai su l’apprécier. A travers Silver, on découvre les Mercant, une des familles les plus impitoyables du Net et pourtant l’une des plus loyales. Ena m’a énormément fait penser à Nikita et je les aime autant l’une que l’autre ! Je ne m’étonnerai pas non plus si on retrouvait Arven dans un prochain tome et peut être aurons-nous notre premier couple gay de la série !
StoneWater et les ours en général m’ont également fait forte impression ! J’adore leur entêtement, leurs coutumes loufoques et simplement leur manière d’aborder le vie ! J’ai vraiment envie de les revoir surtout après ce qu’ils ont traversé dans ce tome !

C’est parce que la plupart des Psis en ressortiraient définitivement perturbés, fit-elle remarquer à sa grand mère. Est ce que tu sais que, chez les ours, on courtise sa compagne en l’enlevant en pleine rue ? 

Revoir même en passage éclair des personnages des autres tomes m’a aussi fait plaisir et rend la lecture d’autant plus agréable !
Autre point fort du livre : le don de Silver. Pour une fois, l’autrice nous montre le pourquoi de Silence et plus précisément les malédictions que peuvent apporter certains dons des Psis à eux mêmes. On peut alors réellement mesurer ce que coûte leur don à certains et parfois la solution est compliquée et déchirante.

***

En conclusion : ♥♥♥ Un bon tome qui me laisse espérer pour le reste de la série. Il y a un grand nombre de personnages sur lesquels j’aimerais voir un tome et d’autres que je voudrais retrouver. J’ai hâte également de savoir où Nalini  Singh va mener cet univers incroyable et plein de promesses ! Je suppose que l’on en aura un aperçu dans le prochain tome, Ocean Light, qui se concentre sur Bowen Knight, le chef de l’Alliance Humaine, qui se trouve dans une position pour le délicate à la fin de ce tome !

Couverture du livre : Psi-Changeling, Tome 17 : Ocean Light

Par Sophie


On en discute ? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s