Dix petits nègres par Agatha Christie

Asking Alexandria – Alone in a room

dix-petits-negres-773372
10 petits nègres d’Agatha Christie est un roman policier publié, entre autres, aux éditions Le Livre de Poche. Il compte 208 pages.

 

Il se passe quelque chose d’anormal. Les dix personnes conviées sur l’ïle du Nègre en ont la certitude. Pourquoi leur hôte est-il absent? Soudain, une voix s’élève, accusant d’un crime chaque invité. Commence alors une ronde mortelle, rythmée par les couplets d’une étrange comptine …

***

 

La lecture relève tout d’abord d’une recommandation de Nina et ensuite d’un pari entre elle et moi pour savoir si oui ou non j’arriverai à découvrir le coupable ! Je ne vous cache pas que malgré toutes mes théories, je n’ai pas réussi à le trouver ! Mais j’ai d’autres choses à vous dire à propos de ce livre que toutes mes théories parfois abracadabrantes !

Dix petits nègres s’en furent dîner,
L’un d’eux but à s’en étrangler
-n’en resta plus que neuf.

Neuf petits nègres se couchèrent à minuit,
L’un d’eux à jamais s’endormit
-n’en resta plus que huit.

Évidemment avec Agatha Christie, je m’attendais à une intrigue assez complexe avec sa part de mystère. Je n’ai pas été du tout déçue ! Nos dix personnages sont invités par une mystérieuse personne sur une île, l’île du Nègre. Il s’avère rapidement que cette personne n’est pas présente sur l’île et les a invité … pour les tuer un à un selon une comptine d’enfant ! Pire, ils sont bien obligé de se rendre compte à un moment que le meurtrier est l’un d’entre eux …

L’intrigue qui semble somme toute basique est très efficace et s’installe presque immédiatement. Jusqu’au bout, le suspense est entretenu et l’autrice réussit à nous dévoiler le coupable seulement à la toute fin dans les dernières pages ! Et pourtant, personnellement quand j’ai compris tous les indices laissés, je me suis dit « mais comment as tu fait pour louper ça ? » En bref l’intrigue est vraiment bien ficelée et comme elle vous laisse tout de même une chance de trouver le fin mot de cette histoire, vous en ressortez conquis !

Huit petits nègres dans le Devon étaient allés,
L’un d’eux voulut y demeurer
-n’en resta plus que sept.

Sept petits nègres fendirent du petit bois,
En deux l’un se coupa ma foi
-n’en resta plus que six.

Néanmoins pour moi, le plus gros point fort du livre repose sur l’ambiance. Agatha Christie réussit le tour de force de nous tenir en haleine jusqu’au bout tout en faisant monter tout doucement la pression. De sympathique au tout début, l’ambiance change et devient de plus en plus oppressante au fur et à mesure des meurtres mais également des souvenirs de certains personnages quant à leur passé. L’autrice nous nargue également beaucoup en nous dévoilant les pensées de certains personnages. On suppose lesquels sont au meurtrier mais on ne sait pas à qui elles appartiennent ! On est frustré puis on pense avoir trouvé, et au meurtre suivant, toute la théorie s’écroule … Et en même temps on frissonne avec les survivants ! Personnellement, j’ai très souvent été voir et relire la comptine pour essayer de deviner quand et qui allait mourir ensuite avec plus au moins de succès selon les cas ! ^^’

Six petits nègres rêvassaient au rucher,
Une abeille l’un d’eux a piqué
-n’en resta plus que cinq.

Cinq petits nègres étaient avocats à la cour,
L’un d’eux finit en haute cour
-n’en resta plus que quatre.

Je ne me suis pas attachée particulièrement aux personnages mais je ne dirais pas que cela m’a gênée ou même que c’est le but du livre. Certes, j’ai eu mes préférences comme par exemple le Dr Armstrong et Miss Vera Claythorne tout comme il y eu des personnages dont j’ai été ravie de découvrir la mort (Miss Brent et le juge Wargrave entre autres) ! Mais il n’y a rien eu au delà, pas de réelle envie qu’il y en ai un qui survive plus que l’autre. Leurs histoires sont en revanche très intéressantes et j’ai beaucoup aimé l’aspect presque psychologique du livre quand il s’agit d’entrer dans la tête des personnages. Les voir nier leurs actes, se rendre compte de l’horreur de ce qu’ils ont fait ou encore, au contraire, l’assumer avec aisance et n’en avoir aucune honte. Les derniers moments sur l’île ont aussi un côté dramatique avec tout une mise en scène très réussie et les réactions des derniers survivants avec leur rage de survie.

Quatre petits nègres se baignèrent au matin,
Poisson d’avril goba l’un
-n’en resta plus que trois.

Trois petits nègres s’en allèrent au zoo,
Un ours de l’un fit la peau
-n’en resta plus que deux.

Pour finir, l’écriture d’Agatha Christie est très agréable. Parfois sèche mais avec un beau vocabulaire que j’ai eu plaisir à lire, elle est parfaitement dans le ton du livre et contribue même à l’ambiance et sa mise en place !

En conclusion♥♥♥♥ Comme je n’ai lu qu’un seul autre roman d’Agatha Christie, je ne peux pas vous dire si c’est le plus réussi ou non mais si vous voulez découvrir « La Reine du Crime » dans tout son art, je vous le conseille !
Étant donné que j’ai perdu, je suis (mal)heureusement condamnée à lire Ensemble c’est tout d’Anna Gavalda ! Je pense néanmoins avoir échappée au pire en évitant la Sélection de Kiera Cass !

Deux petits nègres se dorèrent au soleil,
L’un d’eux devint vermeil
-n’en resta donc plus qu’un.

Un petit nègre se retrouva tout esseulé,
Se pendre il s’en est allé
-n’en resta plus… du tout.

Par Sophie.


2 réflexions sur “Dix petits nègres par Agatha Christie

On en discute ? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s