Magnifiques Artifices tome 2 : Ses propres artifices par Shelley Adina

Frozen – Within Temptation

Couverture du livre : Magnificent Devices, Tome 2 : Her Own DevicesSes propres artifices est le second tome de la série Magnifiques Artifices de Shelley Adina. Il est publié aux éditions Moonshell Books, Inc et compte 266 pages.

Fous en cavale, enfants perdus, lords rancuniers, et amour. Décidément, la situation est en train de devenir insoutenable.
Lady Claire Trevelyan, restée seule après que le désastre de la bulle financière arabe ait englouti son foyer et sa famille, dirige maintenant le groupe de plus brillant de joueurs et de voleuses à la tire des bas-fonds de Londres. Elle découvre que le fusil à éclairs qu’elle a dérobé à une bande rivale, contient une source unique d’énergie — et que son inventeur a été enfermé à Bedlam par des hommes puissants afin d’en supprimer l’existence même. Pour que Lady Claire en comprenne le fonctionnement, elle doit consulter le scientifique fou… même si cela veut dire qu’elle doit sortir de l’institution la plus terrifiante de Londres.
Ensuite, dans un moment de folie, elle se fiance avec Lord James Selwyn, qui ne sait rien de sa double vie. Il s’attend d’elle qu’elle soit décorative et accueille en parfaite hôtesse les riches investisseurs intéressés au Carbonateur cinétique appartenant à Andrew Malvern et à lui-même. Mais comment ces fiançailles peuvent-elles survivre au fait qu’il ne veut pas que son travail à elle soit couvert par le brevet ? Et comment Andrew peut-il regarder sans rien faire, sachant que Claire épouse quelqu’un qu’elle n’aime pas ?

***

Le premier tome m’avait bien plu (petite chronique ici) et j’ai décidé de continuer avec le deuxième tome pendant les vacances ! Peut être un peu plus mitigée que pour le premier mais toujours aussi sympathique ! Je vous en parle tout de suite !

Le premier point qui pourrait pour moi être amélioré est la facilité des évènements. Certains des problèmes se règlent trop facilement, les circonstances leur sont très favorables ! En conséquence, la trame devient prévisible … Exemple type : Willie. Cela faisait deux tomes que l’on nous parlait de la disparition du fils de … Et quand on met en avant le traumatisme de Willie, il suffit d’additionner deux et deux ! Je trouve cela dommage car l’intrigue est tout de même intéressante mais certains évènements pourraient être un peu plus complexifiés !
En revanche, on explore un peu plus en longueur notre monde steampunk avec la machine d’Andrew et le Dr Craig (que j’aimerais beaucoup revoir par ailleurs) et dans le prochain tome, on découvrira le Nouveau Monde version Shelley Adina ! Autant dire que je suis curieuse. Côté social, on est aussi très réaliste … Les fiançailles de Claire et James nous font découvrir la très sympathique place des femmes dans ce système patriarcal où seuls les hommes ont un cerveau, du moins du point de vue des Aristos ! Heureusement que Claire ne se laisse pas faire mais j’y reviendrai plus tard.

« Aimeriez-vous apprendre à conduire, Monsieur ? » me demanda-t-elle.
« Vous pourriez aussi bien me demander si j’aimerais prendre le ballon dirigeable intercontinental pour l’Amérique du Sud et explorer les jungles. » Il était toujours cramponné à son chapeau, bien que leur vitesse de croisière suffit seulement à brasser un peu d’air. « Les deux choses supposent que l’on engage de grosses sommes et que l’on risque sa vie. »

Côté personnage, on retrouve toute la troupe des enfants : les Mopsies Lizzie et Maggie, Willie, Tigg,  Snouts et les autres … Ils sont sympathiques en personnages secondaires mais peut-être parce que ce sont des enfants, je les trouve parfois un peu trop « dans le décor ». Ils commencent à s’affirmer mais pas assez pour en faire de vrais personnages c’est à dire que l’on pourrait leur consacrer un tome entier par exemple. Après, au vu du nombre de tomes que compte la série (12 ???) il y a encore du temps pour les faire grandir et les approfondir par la même occasion !
Nous avons un nouveau personnage en la personne du Dr Rosemarie Craig, génie qui a inventé la pile qui créé l’énergie qui permet de faire fonctionner le génial et très utile fusil de la Dame aux Artifices. Elle a été enfermée à Beldam, un asile de fous car son invention contrariait les mauvaises personnes, je ne vous en dis pas plus. Le Dr Craig m’a fait forte impression et j’ai été très déçue de ne la voir que brièvement.

« Vous voulez dire que vot’mère a pas de landau à vapeur, milady ? » demanda Tigg, consterné quand il vit le véhicule à quatre chevaux qui les attendait hors du terrain d’aviation à Truro. « Et y a pas d abus à vapeur dans toue la Cornouailles ? »

Le deuxième point qui m’a quelque peu ennuyée est la relation qu’entretiennent Claire et James. Je n’avais pas envie d’un triangle amoureux (j’y suis quelque peu allergique) mais ce n’est pas vraiment ce genre de situations. Claire ne pense pas tellement à ses sentiments pour Andrew (qui m’ont d’ailleurs parus très soudains) donc pas de mièvreries mais je n’ai absolument pas compris pourquoi elle a dit oui à James ! Et je n’ai pas compris les motivations de James pendant presque tout le livre ! D’un côté, je n’ai pas du tout apprécié cette situation pour le moins incongrue avec un James détestable durant tout le livre, d’un autre côté elle permet à Claire de s’émanciper devant sa mère et son fiancé, de s’affirmer et ses choix avec. Cela j’ai beaucoup apprécié, cela tranche avec le début du premier tome où elle est assez soumise. On sent que désormais sa vie ce sont les enfants, ses inventions et ses études. Elle désire vivre sa vie à sa façon, chose que j’approuve totalement ! En revanche, j’ai trouvé Andrew très effacé dans ce tome, il n’existe qu’à travers son invention et quelques fois par ses sentiments pour Claire que je pense tout aussi soudains que ceux de cette dernière. On verra bien où cette histoire les mènera …

Le style de l’autrice est toujours aussi agréable mais je pense peut être, si j’en ai l’occasion, m’essayer à la lecture de ses livres en version originale. Dans tous les cas, la traduction est très bien faite et très fluide à lire.

***

En conclusion♥♥ Un tome aussi sympa que le premier malgré quelques désagréments durant ma lecture. Néanmoins la fin offre beaucoup de possibilités et j’espère que le tome 3 ne tardera pas trop à sortir en français, sinon je tenterai sans doute de le trouver en anglais !

Couverture du livre : Magnificent Devices, Tome 3 : Magnificent Devices

Par Sophie.


On en discute ? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s