L’étrange cas du Docteur Jekyll et de Mr Hyde par Robert Louis Stevenson

Heart Shaped Box – Ramin Djawadi

L’étrange cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde est un roman fantastique écrit par Robert Louis Stevenson et publié aux éditions Archipoche en 2017. Il comporte 323 pages.

La ruelle est sombre, la silhouette furtive, l’homme pressé. Une fillette, par mégarde, le heurte. Et l’irréparable se produit : l’homme la jette à terre, la piétine et s’éloigne, sans cesser de sourire… Hélas, on ne compte plus à Londres les épouvantables crimes de l’étrange Mr Hyde. Étrange ? Plutôt diabolique, songe le brave notaire Utterson. Et quel sinistre lien unit son ami, le pauvre Dr Jekyll, à cet individu dont la seule vue fait frémir ? Car si jamais visage a porté l’empreinte de Satan, c’est bien celui de Mr Hyde…

***

Nous nous retrouvons après ma lecture de L’étrange cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde de Stevenson que j’ai faite en simultanée avec Sophie. Vous pouvez retrouver sa chronique ici.
Puisque j’ai eu de bons souvenirs de ma lecture de L’île au trésor, j’avais envie de découvrir d’autres livres de l’auteur, n’ayant pas réellement d’idée sur lequel choisir, je me suis fiée aux éditions, et l’exemplaire de ce livre chez Archipoche m’a complètement séduite (le retour du côté matérialiste). Sophie l’ayant entre ses mains également, nous avons pensé que ce serait une bonne idée de le lire ensemble pour ne pas qu’il reste trop longtemps dans notre PAL. Personnellement j’ai passé un très bon moment de lecture.

Notre histoire se passe dans les années 1800 au Royaume-Uni dans une atmosphère sombre et pleine de mystère. Sans être un thriller, l’histoire reste très énigmatique et on ne sait jamais vraiment sur quel pied danser pendant toute l’histoire.

Ce qui est en plus super avec ce livre, c’est qu’il se lit tout seul :
1. Il est petit.
2. Il est écrit de manière super accessible.
3. Il y a énormément de suspense donc, impossible à lâcher !

Comment ? Vous n’êtes pas encore convaincus ? 

« Je songe parfois que si nous savions tout, nous n’aurions d’autre désir que de disparaître »

Nous suivons Mr Utterson, notaire et proche du Dr Jekyll. Il rencontre un jour à tout hasard Mr Hyde, un personnage terrifiant et repoussant que même la partie la plus tordue de votre personne n’oserait fréquenter. Or, ce Mr Hyde et très lié au docteur qui est pourtant l’archétype de la gentillesse. Cela met la puce à l’oreille de notre ami Utterson qui veut en savoir plus… Et ce qui devait arriver arriva, Hyde commet un horrible meurtre, il est recherché mais introuvable et, en même temps, l’état de santé de Jekyll se dégrade : il s’isole, s’affaiblit, est de plus en plus secret… Forcément, en tant que lecteur, on se pose des questions et cela nous pousse à continuer.

Le personnage d’Utterson a beau être notre narrateur, ce n’est pas à son propos que l’on apprend le plus de choses : il est notaire, proche de Jekyll et est plein de ressentiment pour Hyde. A contrario, nous voyons toute l’amitié qu’il porte au docteur, l’envie qu’il a de l’aider, d’en savoir plus… Hyde est un personnage qui reste extrêmement mystérieux jusqu’à l’ultime page… et à raison ! Ce n’est pas vraiment évident de dire que j’ai aimé un personnage plus qu’un autre. On suit ces personnages sur une petite centaine de pages, donc ce n’est pas évident de s’y attacher comme sur un roman de 400 pages ou même une série entière !

« Je m’en suis fait une règle : plus une histoire sent le louche, moins je m’informe »

Il y a également un gros pan de l’histoire sur la dualité, le fait que même la personne la plus sympathique au monde peut avoir énormément de mal en elle. On a tous une sorte de côté obscur. D’un côté on a le Dr Jekyll, comme je vous l’ai dit, un modèle de gentillesse, et de l’autre Hyde, vil, mauvais (mais n’est-ce pas la même chose ?) et infréquentable. Et pourtant, ces deux personnages sont extrêmement liés et leur rapport nous fait nous poser des questions.

La fin du livre m’a surprise mais m’a dans le même temps, beaucoup plue et m’incite encore et toujours à lire des livres de Stevenson.

« Une nuit de mars d’un froid coupant, comme il y en avait souvent en cette période de l’année. Une lune pâle qui semblait couchée sur le dos. En tout cas, elle donnait l’impression d’avoir été renversée par une bourrasque »

 

En conclusion : ♥♥♥♥ Un livre que j’ai beaucoup aimé lire pour son histoire sombre et mystérieusement addictive.

https://malecturotheque.files.wordpress.com/2017/11/cli6a-lc3a9chiquierdumal_dansimmons.png?w=300&h=300

Par Nina.

Publicités

2 réflexions sur “L’étrange cas du Docteur Jekyll et de Mr Hyde par Robert Louis Stevenson

    1. J’en suis fan aussi ! Je trouve que ça incite beaucoup plus les gens à se diriger vers des classiques ! & ça fait tellement bel effet dans la bibliothèque aussi … ^^
      J’aurais bien aimé le découvrir plus jeune… Ça aurait compensé ces horreurs qu’on m’a fait lire à l’époque ! ^^ Après dis toi que tu étais aussi plus jeune si tu le relisais maintenant tu aurais sans doute vu d’autres détails… et moi si je le lis dans 10 ans je reverrai d’autres détails aussi x)

      J'aime

On en discute ? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s