The Shape of the Water (la Forme de l’Eau) par Guillermo del Torro

Jonathan Young – Crossing Field
(Sword Art Online Opening 1, version anglaise)

La Forme de l’Eau, son titre original The Shape of the Water, est un long métrage de Guillermo del Torro de 2h03 sorti le 21 février 2018. Il met en scène Sally Hawkins, Richard Jenkins, Michael Shannon et Doug Jones dans les personnages principaux. L’histoire est aussi parue sous forme de livre du même nom coécrit par Daniel Krauss et le réalisateur du film et édité aux éditions Bragelonne.

Modeste employée d’un laboratoire gouvernemental ultrasecret, Elisa mène une existence solitaire, d’autant plus isolée qu’elle est muette. Sa vie bascule à jamais lorsqu’elle et sa collègue Zelda découvrent une expérience encore plus secrète que les autres…

Ça y est, j’ai enfin réussi à voir la Forme de l’Eau, ce film qui me faisait de l’oeil depuis sa sortie ! Et bien, je ne regrette absolument pas d’avoir persévéré, ce film vaut vraiment le détour et je l’ai adoré ! Je vous dis tout maintenant ! 🙂

***

Pour donner une petite idée de l’histoire plus ordonnée que dans la bande-annonce, je commence par vous la décrire un petit peu ! Elisa est une jeune femme muette qui travaille comme agent d’entretien dans un laboratoire secret de l’armée américaine durant la guerre froide. Elle a pour ami et voisin un quinquagénaire homosexuel, Giles, qui dessine des publicités à une époque où l’on veut de plus en plus des photos … La deuxième personne de la vie d’Elisa est sa collègue et amie Zelda avec qui on va un jour lui demander de faire le ménage dans une salle bien particulière du laboratoire où se tient une expérience pour le moins … Secrète, étrange et qui va tout changer ! Ainsi commence l’histoire entre Elisa et un humanoïde venu d’Amazonie où il était considéré comme un dieu …
Raconté comme ça, cela peut sembler un peu cliché et mièvre mais je trouve que l’histoire arrive parfaitement à éviter ces écueils pour offrir un film plein de poésie et de magie. Ce fut vraiment un bonheur de se laisser porter pendant les deux heures au cinéma ! Loin d’être pudique, il montre tout sans être obscène :
– par exemple, le corps nu d’Elisa suffit parfaitement à nous faire comprendre ce qu’il se passe sans avoir à nous montrer plus de détails ou à enjoliver par un petit baiser du bout des lèvres …
– le moment où notre cher Richard Strickland (le grand méchant) craque et se débarrasse de ses doigts une bonne fois pour toute est frappant sans qu’il n’y a pas de geysers de sang, de gros plan sur la chair ravagée et pourtant la scène est extrêmement forte avec un impact d’autant plus puissant !
– Les scènes sous l’eau sont sans doute de loin mes préférées pour leur beauté ! Voir les acteur évoluer sous l’eau … On dirait une valse lente et délicate, tout paraît aussi plus léger et profond ! (je divague un peu, ne vous inquiétez pas, ça va passer …)

À mes yeux, l’un des aspects du film qui m’a le plus plu, c’est sa symbolique. Tout d’abord, on assiste à trois Amériques différentes :
– l’image de l’American Way of Life où comme le dit si bien Richard « c’est ça la vraie Amérique » avec ses maisons parfaites, sa famille modèle et son côté matérialiste que l’on voit si bien dans les pubs des années 50 !
– celle secrète avec le laboratoire sombre, les manipulations, la pression de l’armée … Une face cachée très contrastée avec celle que l’on peut imaginer comme le pays où tout le monde peut réussir (n’est ce pas Mr Trump ?) mais qui au final a lui aussi une facette sombre et au minimum dérangeante, j’irais jusqu’à horrible.
– Et enfin l’Amérique des gens comme Elisa qui est muette, Zelda qui est de peau noire, Giles qui est homosexuel … Rejetés dans des quartiers peu reluisants face à la première Amérique, rabaissés pour leurs métiers ou leurs origines bref méprisés par une société qui se dit pourtant ouverte et tolérante. J’ai trouvé que cette symbolique reflétait fort les contrastes et paradoxes de cette société (et pas que celle américaine d’ailleurs !) et on la retrouve dans plusieurs scènes notamment, pour ceux qui ont vu le film et qui me lisent, la scène entre Giles et le vendeur de tartes !
Je pense que l’on pourrait encore trouver beaucoup d’autres symboles et autres choses à analyser dans ce film dont pour moi la portée est bien plus grande qu’une simple histoire de fantasy mais je ne suis pas cinéaste et encore moins critique professionnelle ! De plus n’ayant vu le film qu’une seule fois, je m’arrêterai ici dans mes analyses mais vraiment ce film vaut le détour ! (oui je radote …)

Je pense que après tout cela, je n’ai pas besoin de vous dire que ce film est un exemple de tolérance mais aussi d’acceptation de l’autre sans chercher à l’assimiler à soi ou à en faire un être humain … Le fait que toute la relation des protagonistes soit basée sur la musique, les gestes et les regards est très beau et embellit également les valeurs portées par le film !

Pour finir cette chronique, je dirais que jusqu’à présent, le seul défaut que j’ai pu trouver au film est parfois le comportement de l’humanoïde (dont je ne connais toujours pas le nom soit dit en passant). En effet, j’ai trouvé qu’à certains, on n’était pas très sûr qu’il comprenne bien la situation. Ce n’est pas dérangeant en soi mais cela tranche énormément avec la scène finale où il apparaît comme très alerte et réactif ! Néanmoins, je pense que (malgré ce que peuvent en dire certains) l’acteur a très bien joué son rôle puisque l’on ne peut être très expressif sous un masque !

***

En conclusion : ♥♥♥♥♥ Une histoire magnifique et très poétique ! Je voue un culte au personnage d’Elisa qui est extrêmement touchant et la performance de son actrice est superbe ! Je pense acheter le livre, ne serait-ce que pour profiter encore une fois de l’histoire et ce même si on ne trouve dans les magasins qu’une édition grand format à 28€ une très belle édition suite aux oscars remportés par le film ! Je le recommande à tout le monde, c’est un vrai moment de pure fantasy !

Par Sophie.


2 réflexions sur “The Shape of the Water (la Forme de l’Eau) par Guillermo del Torro

On en discute ? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s