Parlons Saga : Love Mission de Ema Toyama

From Now On – The Greatest Showman

Résultat de recherche d'images pour "love mission"

Love Mission est une série de mangas shojos* de 19 tomes écrite et dessinée par Ema Toyama et publiée chez Pika Édition.

Yukina Himura est une jeune collégienne que ses camarades surnomment la Glaciale. Ils ont d’ailleurs pris l’habitude de s’enfuir dès qu’ils croisaient son regard.
Ce qu’ils ignorent, c’est qu’elle est aussi Yupina, une romancière très populaire qui écrit des histoires disponibles sur téléphone portable.

Un jour, alors que Yukina cherchait l’inspiration pour continuer son roman, elle découvre quelque chose d’insolite qui pourrait bien nuire à la réputation de Shigure Kitami, délégué et idole de l’école.
Ainsi débute un chantage sous forme de missions…

***

Récemment je me suis quelque peu dévorée les Love Mission et j’avais envie de vous en parler un peu plus en détail que je ne l’avais fait dans le Bilan de Mai et en plus c’était l’occasion de vous parler à nouveau de mangas et cette fois-ci de shojos précisément ! Je vous propose donc de partir un peu en exploration maintenant !

L’histoire est somme toute assez classique de shojos avec néanmoins ses petites originalités. Yukina écrit des romans à succès sur portable et désire enrichir ses histoires en écrivant sur l’amour … Problème : elle ne sait pas ce que c’est ! Le manga tourne en quelque sorte sur cet apprentissage mais aussi sur ce qu’il apporte au style de Yukina, ce que cela change sur sa manière de voir les choses et de s’en inspirer pour son roman. En bref, on voit vraiment son personnage évoluer tout au long de l’histoire et j’ai trouvé ça fascinant ! Parce que l’on ne peut pas dire qu’elle soit un personnage facile ! J’ai lu dans certains commentaires que beaucoup la trouvaient égoïste. Je n’irais pas jusque là mais il est vrai que dans les premiers tomes, elle est assez garce. Pour moi, cela fait son charme et surtout je préfère nettement qu’elle soit garce plutôt qu’elle soit niaise ! Apprendre à faire confiance, comprendre l’autre … Ce sont des questions que j’ai adoré aborder à travers Yukina et son roman (puisqu’elle fait tout ça pour lui quand même !)

Point bonus pour la mangaka également : je n’ai pas été dégoutée par le triangle amoureux ! Je ne sais pas si la manière dont il a été amené ou le fait qu’il a toujours été clair dans ma tête avec qui elle devait finir mais … la pilule est passée toute seule. Bon, ne vous trompez pas, je ne louerais pas ses louanges non plus mais pour ceux qui seraient effrayés par cette perspective, rassurez-vous !

Résultat de recherche d'images pour "love mission"

Côté personnages masculins, deux m’ont véritablement marquée : Shigure et son frère Hisame (que vous ne rencontrez que plus loin dans la série).
Shigure est un point fort de certains tomes pour sa détermination et en même temps ses réactions ; pour faire simple tout repose un peu sur lui car sans lui, Yukina ne peut pas faire d’expériences etc … Et que lui comprend le monde d’une manière bien différente que celle-ci. Au contraire, Hisame ressemble sur certains points à Yukina car il est garce et méchant par choix lui mais cache aussi une vulnérabilité pas toujours facile à cerner ! Le contraste entre les deux est assez frappant et Yukina leur est chère chacun à leurs manières ! J’ai beaucoup aimé ces deux personnages dans leur relation avec notre héroïne qui vont en apprendre autant à elle qu’à eux. Ils ont également tout les deux beaucoup de caractère et savent bien cacher leur jeu, ce qui contribue à les rendre attachants !

Image associée

Le premier turc qui m’a attirée dans cette série (comme dans énormément de mangas), ce sont les dessins. Personnellement, je les trouve très beaux et j’adore tout particulièrement la manière dont la mangaka dessine les expressions des personnages, à la fois simple mais qui, à mes yeux, en dit beaucoup !

Image associéeRésultat de recherche d'images pour "love mission"Résultat de recherche d'images pour "love mission"

Le rendu est donc très agréable aux yeux et contribue au fait que Love Mission soit une série qui se lise toute seule !

***

En conclusion : Comme énormément de séries de manga et fortiori dans les shojos, je ne vous cache pas que certains tomes sont en dessous des autres et vice-versa, néanmoins Love Mission reste pour moi un très bon shojo avec une approche un peu plus originale et sur certains points et moins invraisemblable pour d’autres ! Le personnage de Yukina en est pour beaucoup dans mon appréciation de ce manga avec ses évolutions et ses manies quelques peu autocratiques et dans un même temps reste très vulnérable. Surtout n’hésitez pas à vous lancer et à vous accrocher avec certains tomes (je pense notamment aux 10, 11 et 12 où on peut avoir l’impression de piétiner) pour faire une bonne idée de l’ensemble !

Index (*) :

Shojo : littéralement « jeune fille » en japonais. Manga principalement destiné aux jeunes filles de 10 à 16 ans et qui traite pour beaucoup de romance.

Par Sophie.


Une réflexion sur “Parlons Saga : Love Mission de Ema Toyama

On en discute ? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s