Parlons saga : La Passe-Miroir de Christelle Dabos

Señorita – Shawn Mendes, Camila Cabello (Metal Cover by ANKOR)

Résultat de recherche d'images pour "la passe miroir"

La Passe-Miroir est une série de quatre tomes écrits par Christelle Dabos, faisant respectivement 528, 550, 576 et 576 pages et publiés aux éditions Gallimard Jeunesse. Je vois la Passe-Miroir comme une sorte d’OVNI, pas exactement jeunesse (quoi qu’en disent les catégories), mais sans réellement pouvoir le classer. Le livre reste une très belle histoire d’aventure et de mystères, très agréable à lire… Alors si vous aimez l’aventure et le voyage dans un univers original, cette série est pour vous !

****

« Lire un objet ça demande de s’oublier un peu pour laisser la place au passé d’un autre. Passer les miroirs, ça demande de s’affronter soi-même. »

Tome 1 :
Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel. Une héroïne inoubliable, un univers riche et foisonnant, une intrigue implacable. Découvrez le premier livre d’une grande saga fantastique et le talent d’un nouvel auteur à l’imaginaire saisissant.

Tome 2 : 
Fraîchement promue vice-conteuse, Ophélie découvre à ses dépens les haines et les complots qui couvent sous les plafonds dorés de la Citacielle. Dans cette situation toujours plus périlleuse, peut-elle seulement compter sur Thorn, son énigmatique fiancé ? Et que signifient les mystérieuses disparitions de personnalités influentes à la cour ? Sont-elles liées aux secrets qui entourent l’esprit de famille Farouk et son Livre ? Ophélie se retrouve impliquée malgré elle dans une enquête qui l’entraînera au-delà des illusions du Pôle, au cœur d’une redoutable vérité.

Tome 3 :
Deux ans et sept mois qu’Ophélie se morfond sur son arche d’Anima. Aujourd’hui il lui faut agir, exploiter ce qu’elle a appris à la lecture du Livre de Farouk et les bribes d’informations divulguées par Dieu. Sous une fausse identité, Ophélie rejoint Babel, arche cosmopolite et joyau de modernité. Ses talents de liseuse suffiront-ils à déjouer les pièges d’adversaires toujours plus redoutables ? A-t-elle la moindre chance de retrouver la trace de Thorn ?

Tome 4 :

Les effondrements se multiplient, de plus en plus impressionnants: Babel, le Pôle, Anima… aucune arche n’est épargnée. Pour éviter l’anéantissement total il faut trouver le responsable. Trouver l’Autre. Mais comment faire sans même savoir à quoi il ressemble? Plus unis que jamais, Ophélie et Thorn s’engagent sur des chemins inconnus où les échos du passé et du présent les mèneront vers la clef de toutes les énigmes.

****

Le dernier tome de La Passe-Miroir est enfin sorti ! Cela faisait un bon moment que j’attendais de l’avoir enfin entre les mains : malgré toute ma volonté, je n’ai pas réussi à résister et je l’ai dévoré. C’est donc l’heure de se replonger ensemble à travers les arches…

« Thorn perdait rarement son sang-froid et il n’avait jamais levé le petit doigt pour sa tante. Le geste le plus affectueux qu’Ophélie avait surpris entre lui et Berenilde, c’était quand il lui avait tendu la salière à table. »

La Passe miroir a réellement été un énorme coup de cœur pour moi : et chacun des tomes m’a entièrement satisfaite. Comme j’ai déjà fait une chronique spécifique pour les trois premiers tomes, je voudrais juste rapidement revenir sur les grandes caractéristiques qui m’ont tant fait aimé cette série, et je vais donc parler des quatre tomes en même temps, en mettant un peu, l’accent sur la fin. Faites donc attention aux potentiels spoilers qui pourraient traîner ici et là. Si jamais vous voulez connaître mon avis sur la série en évitant ces petits désagréments, vous pouvez directement aller à la conclusion. Il se trouve que j’ai déjà fait une chronique spécifique pour les tomes 1, 2 et 3 qui se trouvent ici, et .

Tout d’abord, et c’est pour moi une des choses les plus importantes, l’univers. Riche, coloré, original, aucun adjectif n’est suffisamment pour décrire à quel point je l’adore. L’idée d’arches, d’esprits de famille, de pouvoirs différents, tout est remarquablement bien pensé. Je regrette presque de ne pas pouvoir continuer de voyager avec l’auteure dans cette univers, histoire d’aller faire un tour sur chaque arche.

L’histoire est également très prenante. Il est vrai que quand on lit les tomes à un an d’intervalle, on a tendance à oublier les premiers tomes (en réalité ça ne fait qu’une raison de plus de relire la série) mais globalement, on suit assez bien l’intrigue. On part d’une simple liseuse, une personne ordinaire sur une des arches, pour arriver à la vérité sur le pourquoi du comment. Ce que je veux dire par là, c’est que l’histoire est bien construite, et c’est très agréable de se laisser guider par les personnages et de découvrir avec eux le mystère qui entoure certains phénomènes du monde, comme pourquoi les esprits de famille, sorte de gardien de chaque arche, n’ont plus aucune mémoire, ou encore pourquoi les arches tombent. J’ai particulièrement apprécié le mécanisme entre le monde à l’endroit et le monde à l’envers ; c’est vraiment à la fin du quatrième tome qu’on se rend compte qu’on avait des indices depuis le début. Ce principe d’endroit/envers est bien mené, même s’il faut s’accrocher un peu pour tout suivre.

« J’ai passé ma vie entière à être neutre, éducation oblige, et, s’il y a bien une leçon que j’ai retenue, c’est que « neutralité » est une jolie façon de dire « lâcheté ». »

Les personnages. Attachants, chacun ayant ses propres motivations, rien de vraiment très manichéen comme on le voit trop souvent dans les romans jeunesses. L’auteure nous présente une galerie de personnages divers, que j’ai adoré suivre (certains moins que d’autres mais bon…). Mais plus que les personnages eux-mêmes, c’est surtout l’évolution dont certains font preuve qui font la saveur de ce livre, et notamment l’héroïne, Ophélie. D’une simple animiste sans vraiment d’ambition particulière, assez maladroite et sans cesse poussée par son entourage, elle devient plus autonome, fait ses propres choix, et ce jusqu’à une fin que j’ai personnellement trouvé très belle et, d’une certaine manière, très logique. J’ai eu beaucoup de plaisir à suivre son aventure. Il est difficile de citer tous les personnages, mais je ne résiste pas au fait de parler de Thorn. Lui en revanche ne change pas beaucoup ; mais c’est dans sa relation avec Ophélie qu’il est le plus intéressant pour moi. Je ne vais pas plus loin, et vous laisse le plaisir de découvrir tous ces fabuleux personnages.

Je reviens très rapidement sur la fin du quatrième tome. J’ai l’impression que beaucoup ont été déçus : et bien je trouve que la fin est très belle et même poétique. On comprend les explications, et même si la fin n’est pas nécessairement très heureuse pour tout le monde, elle a au moins le mérite de ne pas faire de happy end comme dans tous les livres de jeunesse.

« – Je m’évertue donc à vous rendre ma compagnie le plus ennuyeuse possible.
La Petite-Dame-À-Lunettes posa le javelot sur le tapis, à côté du coussin où elle était assise. Ses gestes étaient calmes, mais les ombres s’agitaient de plus en plus vite sous son corps.
– Tu y excelles.
– Moins que Thorn, murmura Parrain en glissant, de son doigt plein de pâté, un pion sur le plateau. J’aimerais qu’il soit ici avec nous ! Il n’a pas son pareil pour vous gâcher une fête. »

****

♥♥♥♥♥ Cette série a réellement été un coup de cœur. Tout y est réuni pour faire une bonne série, et pas nécessairement pour les jeunes. Si vous aimez l’aventure, le mystère, les univers originaux et fantastiques, alors allez-y cette série faut vraiment le détour ! Et en plus, les quatre couvertures sont magnifiques.

Claire


2 réflexions sur “Parlons saga : La Passe-Miroir de Christelle Dabos

On en discute ? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s