Les Mésaventures des soeurs Wird tome 1 : La malédiction de Célia – Liées par un sortilège de Cecy Robson

Only My Railgun – Ayako Ishikawa feat Senri Kawaguchi
(From To Aru Kagaku No Railgun)

Les Mésaventures des Soeurs Wird est une sérié de neuf tomes écrite par Cecy Robinson, publiée en français aux éditions Bookmark (collection urban fantasy). Elle se compose de plusieurs cycles dont le premier qui comporte cinq tomes s’appelle la Malédiction de Célia (il se concentre sur la soeur aînée) et le premier tome de ce premier cycle (histoire de vous expliquer le titre à rallonge jusqu’au bout !) se nomme Liées par un sortilège. Il compte 444 pages.

En apparence, Celia Wird et ses trois sœurs ressemblent à n’importe quelles autres femmes de la vingtaine, à un détail près : elles sont le fruit d’un sortilège qui a mal tourné et qui les a dotées de pouvoirs uniques qui les rendent… comment dire ? Un peu étranges.

Les sœurs Wird se portent très bien sans croiser la route des créatures du coin : vampires, loups-garous, sorcières de la région du lac Tahoe… jusqu’à ce que l’une d’entre elles fasse exploser un vampire, pour se défendre. Tout le monde sait que les vampires ne représentent pas une menace, et qu’en tuer un est passible de la peine de mort.Mais bientôt, il y a de nouvelles attaques de vampires, liées à la soif du sang, et la population commence à se demander si une épidémie ne serait pas en train de décimer les vampires de Tahoe.
Celia accepte à contrecœur d’aider Misha, le séduisant chef d’une famille de vampires contaminée. Mais Aric, à la tête d’une meute de loups-garous déterminée à anéantir la famille de Misha pour protéger les environs, conseille à Celia de ne pas prendre part au combat. Tiraillée entre deux alpha sexy, Celia doit trouver un moyen de satisfaire tout le monde et – ah oui ! – de ne pas offrir son cœur à la mauvaise personne ni succomber à une mort atroce. Car à présent que la créature maléfique à l’origine de l’épidémie connaît l’existence de Celia, il est sur sa trace, ainsi que sur celle de ses sœurs.
Les choses n’ont jamais été aussi compliquées pour Celia Wird.

Chronique promise dans le dernier bilan, chronique dûe ! Bon avec un jour de retard je le concède. Je vous parle aujourd’hui d’une de mes dernières lectures de septembre qui a surtout été avant un craquage en juin avec les promotions des Éditions Bookmark et l’occasion d’essayer des titres vers lesquels j’aurais évité d’aller/j’aurais hésité à acheter. Et c’est plutôt une bonne chose puisque le bilan sans être désastreux reste un peu mitigé. C’est parti, je vous raconte tout des mésaventures des soeurs Wild 🙂 .

***

Pour commencer par le début, nos mésaventures se font dans un univers bit lit/urban fantasy tout ce qu’il y a de plus classique (vampires, sorcières, loup garous …). Là dessus rien de neuf. Le point original du roman est dans la nature des soeurs Wird : leurs pouvoirs sont le fruit d’un sortilège raté, censé les tuer. Célia, Taran, Shayna et Emme possèdent donc des pouvoirs un peu hétéroclites et originaux pour certains (celui de Shayna en fait …). J’avoue que j’en attendais un peu plus derrière cette histoire de sortilège raté et l’explication fournie me convainc moyennement. Je pense que vous allez rapidement vous apercevoir que ça a été mon impression pendant tout le livre : un bon sentiment qui finalement allait vers la déception. D’où mon bilan franchement mitigé.
L’intrigue aussi reste dans le très classique et là j’ai été dépitée : j’ai eu l’impression qu’il y avait beaucoup de baston pour pas grand chose, que le dénouement était assez prévisible ; les personnages se contentent de combattre vampire fou après vampire assoiffé-de-sang-donc-fou sans chercher réellement la cause de tout le cirque ! Du coup – parce que évidemment ça n’empêche pas d’avoir rendez-vous avec l’amour de sa vie rencontré il y a deux nuits – j’ai trouvé quelques longueurs qui sont en plus peu crédibles. Après ça reste un premier tome introductif sur les personnages, leurs places et caractéristiques donc peut-être que l’autrice ne s’est pas focalisée sur son intrigue et n’a pas voulu créer un truc énorme. Mais j’étais franchement dépitée et je me suis un peu dit à la fin : « tout ça pour ça »…

— Je t’observe, répéta-t-il. Tu vois, c’est parce qu’on dit que tu es bizarre et…
Le lynx-garou continua d’émettre des feulements stridents alors que je reprenais la route à grandes enjambées en direction de notre quartier. Peut-être que mon genou dans ses parties intimes lui apprendrait à réfléchir à deux fois avant de traiter quelqu’un de bizarre.
Quel raté.

Côté personnages : j’ai beaucoup aimé la dynamique entre les quatre sœurs. C’est un des points forts (pas le seul je le jure) du livre même si j’ai eu peur au début que les sœurs se ressemblent, qu’elles n’aient pas chacune de personnalité propre. Mais pour le moment l’autrice gère bien, les sœurs ont leur tempérament et surtout des pouvoirs assez différents. J’espère que par la suite on les différenciera encore plus. Alors il y a un truc (et un gros en plus) où j’ai lâché un gigantesque NON gras, souligné, surligné, italique et placardé sur la page : elles trouvent TOUTES leurs mecs en MÊME TEMPS, dans la MÊME BOÎTE dans la MÊME MEUTE ???? Ah non excusez-moi, Célia avait rencontré le sien au début en faisant son jogging. Sérieusement on aurait presque pu en faire des quadruplés pendant qu’on y était. Ça n’en ai même plus drôle…
Célia m’a un peu agacée à la longue avec son apitoiement. Elle manque de confiance en elle pourquoi pas, je comprends, ça change des héroïnes qui foncent et qui cassent tout (quoi qu’elle le fait aussi) mais c’est un peu trop forcé par moment. Taran m’a paru plus intéressante, plus « réelle » j’ai envie de dire, et j’aime bien Shayna. Emme m’a moins marquée.
Misha en revanche est très vite devenu mon bébé (normal c’est le vampire) mais pour une fois je sens que ça va pas être l’élu. On a un triangle amoureux qui n’en est pas un (ce que j’ai trouvé un peu inutile voire énervant, c’est juste bon à rajouter de la « tensions sexuelle » ou à souligner l’inexpérience de Célia), car cela se voit que Aric est le bon, le seul, l’unique bla-bla-bla. Je suis restée assez sceptique face à Aric, je n’arrive pas trop à le cerner pour le moment. Il m’a majoritairement laissée indifférente mais j’aimerais vraiment éviter qu’il m’agace sinon ça va devenir compliqué entre Célia et lui.
Les autres mecs des sœurs (Gemini, Koda et Liam pour respectivement Taran, Shayna et Emme – on se souvient du non) : ils ont pour l’instant assez peu de personnalité (mais je pense que cela doit être difficile de gérer tous les personnages et de fournir un caractère distinct à chacun a fortiori quand on les introduit tous d’un bloc comme ça). On ne voit pas beaucoup Gemini, je suppose qu’il va falloir attendre le cycle sur Taran pour en apprendre plus. J’ai bien aimé Koda, il a un peu plus d’interactions notamment avec Célia. Liam est franchement fadasse pour le moment, je vous avoue. Oui cette histoire de mecs m’est réellement restée en travers de la gorge mais en fin de compte on ne les voit pas tant que ça.
Les autres personnages secondaires (el famoso meilleur ami humain y el famoso meilleur ami loup) sont pour le moment peu exploités et assez caricaturaux : le timide (l’humain forcément) et le protecteur hors du système meute. Bof, je pense qu’il y a du potentiel mais on reste dans une forme de stéréotype.

– Un connard ! Dis-le, Emme. Celia a ressenti le besoin d’aider un connard de maître vampire ! Putain de merde, vous pouviez pas attendre un quart d’heure que j’arrive ?
– On est près de la route quatre-vingt-neuf à South Tahoe. Tourne à droite quand tu verras un jeune sapin blanc puis la première à gauche sur un chemin de gravier.
– Tourne à droite quand tu verras un jeune sapin blanc ! T’es sérieuse ? Il y a un million de put…
Emme mit fin à l’appel.
– Bren dit qu’il est déçu qu’on ne l’ait pas appelé plus tôt. Il va essayer de nous retrouver et espère nous rejoindre rapidement.
Emme avait raté sa vocation de porte-parole de la Maison-Blanche.

Le style (ou tout du moins sa traduction) est assez agréable à lire et surtout le roman défile rapidement. Ce premier tome reste introductif sur les personnages, l’univers… Même si la rapidité avec laquelle tout s’installe (notamment les relations entre les personnages) m’a un peu gênée. Je pense que la série fait partie de celle que l’on ne peut pas vraiment juger en un seul tome et selon le point de vue de la sœur choisie, tout peut changer. J’avoue que je me méfie surtout de l’histoire d’amour de Célia qui va rapidement m’énerver si elle se révèle aussi compliquée qu’elle est annoncée ! Il y a tout de même pas mal d’humour, surtout au début mais je ne peux dire que la série casse franchement les codes de la bit lit pour le moment donc j’espère ne me lasser et que l’autrice évitera d’autres clichés.

***

Conclusion : ♥♥♥ J’ai passé un chouette moment en compagnie des sœurs Wird justement quand elles étaient ensemble sans mecs dans les parages. Célia m’a un peu agacée et je pense que j’apprécierais plus le cycle sur Taran (non encore traduit et seulement après 4 autres tomes de Célia. Typiquement moi de préférer les séries au milieu.) Néanmoins le principe des pouvoirs et du sortilège raté est sympa et la dynamique entre les sœurs mérite d’être exploitée. Affaire à suivre !

Par Sophie.


20 réflexions sur “Les Mésaventures des soeurs Wird tome 1 : La malédiction de Célia – Liées par un sortilège de Cecy Robson

      1. Dans le même genre, c’est à dire ? 🙂 Avec 4 soeurs ou en bit lit ? 🙂 Le principe des soeurs et l’univers m’a fait penser à la série télé Charmed personnellement et en livre, il y a les Soeurs de Lune de Yasmine Galenorne. En gros on a 3 soeurs d’une nature un peu spéciale, on suit une soeur différente à chaque tome et ça tourne. Il y a 9 tomes parus en français chez Milady 🙂 . Mais je n’ai pas lu donc je ne peux pas en dire plus !

        Aimé par 1 personne

      2. En bit-Lit, j’essaie de me lancer dans de nouvelles sagas.Justement j’ai quelques tomes de sœurs de lune j’avais commencé à lire cette saga il y a tellement longtemps que je ne me souviens plus trop de l’histoire

        Aimé par 1 personne

      3. Alors en bit lit, je suis fan de Chasseuse de la Nuit de Jeaniene Frost et des nombreux spin off qui accompagnent la série et des Gardiens des Éléments de Rachel Caine qui a un univers plus original que pas mal de bit lit ! Il y aussi Mercy Thompson de Patricia Briggs qui est vraiment une valeur sûre à mes yeux. Et ma série chouchou du moment c’est Chasseuse de Vampires de Nalini Singh. J’apprécie beaucoup aussi Rebecca Kean de Cassandra O’Donnell même si la parution des derniers tomes traine un peu en longueur. Et sinon en bit lit/plus urban fantasy il y a Kate Daniels ! Il faut s’accrocher sur les premiers tomes (en tout cas pour moi) mais après c’est vraiment excellent ! J’en ai essayé un certain nombre d’autres séries mais ça serait trop long de toutes les écrire ^^’ Je te donne mes préférés après je ne sais pas si tu cherches quelque chose de très précis ou pas. Juste il y a la série bit lit très connue de Laurell K. Hamilton, Anita Blake que pour ma part je n’ai pas du tout appréciée (je dois être une des seules et pourtant j’ai été jusqu’au sixième tome !). Mais c’est un peu « le classique » bit lit donc je te la donne quand même ! J’espère que tu trouveras ton bonheur avec tout ça ! Les séries que je donne sont plutôt publiées chez Milady, éditeur historique des bit lit (XD) mais les éditions Bookmark commencer à renouveler le genre avec la collection infinity donc il y a de quoi faire chez eux aussi ! La série Ivy Wilde de Helen Harper est juste géniale et casse un peu les codes du genre en plus d’être très drôle, je recommande ! 🙂

        Aimé par 1 personne

      4. Merci énormément !!! J’ai noté tout ça j’ai lu Laurell K.Hamilton mort de la première parution d’Anita Blake mais à l’époque c’est tellement compliqué d’avoir les tomes que j’avais dû arrêter mais j’ai adoré et j’ai vraiment envie de reprendre! Je vais tester les autres Merci infiniment, c’est génial de trouver quelqu’un d’aussi sympa!

        Aimé par 1 personne

  1. Bonjour, je viens de finir les 4 tomes, j ai bien aimé ça passe le temps, lecture rapide, pas de prise de tête. Ma série préférée reste les felicity atcock depuis je trouve rien de transcendant si vous avez des suggestions je suis preneuse.

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour, je viens de finir les 4 tomes, j ai bien aimé ça passe le temps, lecture rapide, pas de prise de tête. Ma série préférée reste les felicity atcock depuis je trouve rien de transcendant si vous avez des suggestions je suis preneuse.

    Aimé par 1 personne

    1. Salut ! 
C’est parfois difficile de trouver du transcendant en bit lit 🙂 J’ai lu il y a un moment le premier tome de Felicity Atcock mais le reste de la série est au chaud dans ma PAL. Je vais tout de même tenter quelques recommandations 🙂 Je ne sais pas du tout ce que tu as déjà lu donc pardon d’avance si il y a des doublons.

      Personnellement en bit lit / urban fantasy, j’ai quelques séries préférées assez connues que je recommande facilement : Chasseuse de la Nuit de Jeaniene Frost et Mercy Thompson de Patricia Briggs pour les classiques et Kate Daniels d’Ilona Andrews et Chasseuse de Vampires de Nalini Singh pour des univers un peu plus originaux. J’avais beaucoup aimé aussi la trilogie Ivy Wilde d’Helen Harper aux éditions Bookmark.

      Pour revenir à la série Felicity Atcock, quand on me parle de cette série, je pense à une autre série dont le premier tome m’avait bien plu et qui est moins connu : Anges d’Apocalypse de Stephane Soutoul. La série fait 5 tomes et on suit quatre soeurs qui sont en réalité les quatre cavaliers de l’apocalyspe. 
Je pense aussi à la série assez connue Charley Davidson de Darynda Jones. J’ai eu des difficultés à accrocher donc je ne parierai pas sur le transcendental mais c’est pas mal.
      Enfin, une de mes dernières découvertes, c’est la série Myrina Holmes d’Anna Triss qui est vraiment pas mal avec tout un univers démoniaque bien exploré et beaucoup d’humour également.

      
Enfin, je n’ai pas lu ces séries mais j’en ai pas mal entendu parler, il y a les Sarah Dearly de Michelle Rowen (elle a écrit également Belladone qui est un peu plus connu). 

Je peux également te conseiller deux séries bit lit qui n’ont été entièrement traduites en français mais que j’avais eu plaisir à lire : Alex Craft de Kaylana Price et l’Exécutrice de Jennifer Estep.

      J’ai cité pas mal de titres, j’espère que tu trouveras ton bonheur (instant pub : pas mal des séries que j’ai cité ont des chroniques sur le blog si ça peut t’aider à choisir 🙂 ), n’hésite pas si tu souhaites quelque chose de plus précis ! Bonne lecture à toi 🙂

      J'aime

      1. Je vais attaquer chasseuse de vampire par contre pour la plupart je les ai déjà tous lu, ( en même temps je suis bibliothécaire)😀 mais je dévore les livres en tout cas super merci beaucoup pour ta réponse rapide à bientôt 😉

        Aimé par 1 personne

On en discute ? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s