Acide Sulfurique par Amélie Nothomb

Je tiens tout d’abord à m’excuser pour cette « chronique freestyle ». J’ai lu le livre il y a environ un mois et je n’écris ma chronique que maintenant (notez que nous sommes mi-septembre), si bien que mes idées seront peut-être moins claire qu’après ma lecture. Cependant, ce livre m’ayant beaucoup plu, je souhaitais partager mon ressenti avec vous. Le disclaimer étant passé, passons à la chronique! 😀

Girl Band – Pears for Lunch

Couverture Acide sulfurique
Acide sulfurique est un roman contemporain écrit par Amélie Nothomb et publié aux éditions Le livre de Poche en 2015. Il comporte 213 pages.

« Vint le moment où la souffrance des autres ne leur suffit plus : il leur en fallut le spectacle.
A.N. « 

***

J’ai eu la possibilité d’obtenir ce livre gratuitement grâce aux opérations « Un livre offert pour l’achat de deux livres de la même édition ». Moi qui voulais découvrir plus amplement l’auteur depuis ma lecture de Barbe Bleue, j’ai profité de l’occasion 🙂

En réalité, Acide Sulfurique n’est ni un coup de cœur, ni une lecture que l’on oublie au bout de quelques mois et ce, je pense, par les sujets évoqués : La télé-réalité et la nature humaine. (Très très globalement hein! )

« Concentration » est une nouvelle émission de télé-réalité très très populaire qui réuni chaque jour de nombreux auditeurs. Comme pour toutes les émissions de ce genre (de ce que je sais), nous suivons plusieurs personnes dans leur quotidien. Sauf que, pour ce show-ci, il s’agit de personnes enfermées dans un camp de concentration. Comble de l’horreur, ces gens vivent exactement de la même manière que les prisonniers durant la guerre 39-45. Ils sont nommés uniquement par un code et sont sous les ordres de kapos tous plus cruels les uns que les autres. Et un jour, pour rendre l’émission encore plus interactive, les producteurs décident de faire voter le public. Ceux-ci n’ont qu’à appuyer sur un bouton de leur télécommande pour déterminer quels candidats mourront le lendemain… Divertissant n’est-il pas ?

Pannonique fait partie des raflés. Elle est une jeune femme d’une incroyable beauté qui à l’air d’être une des seules à trouver le concept de l’émission complètement barbare et décide de se révolter au fur et à mesure (même si, au vu de la taille du bouquin, ce n’est pas très long à arriver…). Face à elle, la Kapo Zedna, dépeinte par l’auteur comme quelqu’un n’ayant pas grand chose pour elle : aucun charisme, aucune beauté, aucune intelligence… bref, la totale inverse de Pannonique. Je dirai que ces deux femmes sont les personnages les plus imposants du livre. Pour autant, pouvons-nous dire que je me suis attachée à l’une ou à l’autre ?

Durant tout le texte, l’auteur invite son lecteur à se poser de nombreuses questions comme celles de savoir qui est le plus ignoble dans cette affaire. Les kapos qui battent les prisonniers ? Les producteurs qui ont créé cette télé-réalité ignoble ou bien le public qui regarde et qui, chaque jour vient gonfler les audiences ?

Personnellement, je me suis déjà posée ce genre de questions alors que je ne regarde pas de télé-réalités. Je me fais très régulièrement la remarque qu’il y a beaucoup trop d’émission de ce genre, quelqu’en soient les thèmes. Et quelque part, si cela marche autant, c’est aussi parce que tout le monde regarde cela… Je pense que le livre d’Amélie Nothomb est un livre qui devrait passer entre davantage de mains notamment grâce à tout ce qui y est véhiculé…

Le sommet de l’hypocrisie fut atteint par ceux qui n’avaient pas la télévision, s’invitaient chez leurs voisins pour regarder « Concentration » et s’indignaient :
– Quand je vois ça, je suis content de ne pas avoir la télévision !

Le style d’Amélie Nothomb invite le lecteur a enchaîner les chapitres jusqu’à la toute fin du livre. Ce qui rend l’histoire complètement captivante. Le petit bémol que j’ai trouvé à ce livre serait sa fin… Trop rapide, trop classique et un peu simpliste… C’est vraiment dommage!

Image de thoughts, quote, and influence

En conclusion : ♥♥♥♥ Le livre d’Amélie Nothomb n’est pas un coup de coeur pour moi, cependant, il fut une bonne lecture et les sujets abordés sont très intéressants! Les personnages ne sont pas particulièrement attachants mais apportent un petit quelque chose de non négligeable à l’histoire, qui se lit vraiment d’une traite ! Seul bémol, la fin un peu expéditive.

Par Nina

Publicités

2 réflexions sur “Acide Sulfurique par Amélie Nothomb

    1. Lesquels as-tu lu ?
      Personnellement je n’en n’ai lu que deux également, je ne vais pas dire que j’adore, mais je ne déteste pas non plus.
      Je pense qu’étant donné que c’est une auteur renommée, on en attend beaucoup et pour le coup, on est souvent déçu.
      Peut-être que d’autres livres de l’auteur pourraient te convenir, essaie de les emprunter à l’occasion, cela t’évitera d’acheter des livres que tu n’es pas sûre d’aimer!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s