Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part par Anna Gavalda

Dream Theater – Home

Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part est un recueil de nouvelles rédigé par Anna Gavalda et publié en 2001 aux éditions J’ai lu. Il comporte 157 pages.

Les personnages de ces douze nouvelles sont pleins d’espoirs futiles, ou de désespoir grave. Ils ne cherchent pas à changer le monde. Quoi qu’il leur arrive, ils n’ont rien à prouver. Ils ne sont pas héroïques. Simplement humains. On les croise tous les jours sans leur prêter attention, sans se rendre compte de la charge d’émotion qu’ils transportent et que révèle tout à coup la plume si juste d’Anna Gavalda. En pointant sur eux ce projecteur, elle éclaire par ricochet nos propres existences.

***

Anna Gavalda c’est une autrice que j’aime beaucoup et que j’ai découverte à travers Ensemble c’est tout. Je ne vais pas m’étendre, vous avez pu lire suffisamment de fois mes éloges à l’égard de ce livre… Cependant, aujourd’hui je reviens pour vous parlez de Je Voudrais que quelqu’un m’attende quelque part, qui m’a été offert par une amie bibliothécaire qui l’a beaucoup aimé. Je ressors plutôt conquise de ma lecture.

Le livre se découpe en douze petites nouvelles. Chacune racontant des passages de la vie de leur « héros ». Parfois des choses futiles, mais parfois des choses plus lourdes. Alors forcément, en tant que lecteur; hé ben on passe par plein de sentiments variés: on rit, on sourit, on est triste aussi et parfois, on ressent de la compassion pour le personnage.

Parfois, j’ai eu le sentiment de voir certains aspects de mon caractère à travers les personnages. Je n’ai pas pu m’empêcher de sourire en m’imaginant dans des situations similaires. Forcément par ce biais, je me suis attachée à certains personnages plus qu’à d’autres. Mais globalement, chacun à leur manières apportaient un petit plus au récit.

J’aime vraiment l’écriture d’Anna Gavalda, aucune contestation possible à ce niveau là! J’ai l’impression qu’elle écrit les choses telles qu’elle les voit, telles qu’elle les pense, comme s’il n’y avait pas de filtre… ou qu’elle parlait à une personne proche.

Je ne sais pas vous, mais parfois, lorsque je suis dans la rue ou dans les transports en commun, j’aime beaucoup observer les gens et m’imaginer quelle pourrait être leur vie. en lisant ce recueil c’est justement l’impression que j’ai eu.

« Précision : une Parisienne qui se respecte sur le boulevard Saint-Germain ne traverse jamais sur les lignes blanches quand le feu est rouge. Une Parisienne qui se respecte guette le flot des voitures et s’élance tout en sachant qu’elle prend un risque. »

 

En conclusion : ♥♥♥♥ Je ressors satisfaite de ma lecture. Bien entendu, elle reste en dessous d’Ensemble c’est tout pour moi, cependant, je me suis attachée aux personnages et j’ai bien apprécié de nombreuses nouvelles. La lecture est rapide et l’on passe un bon moment. Le gros plus reste le style de l’autrice qui me séduit complètement!

Par Nina

Publicités

2 réflexions sur “Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part par Anna Gavalda

On en discute ? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s