Ces petites choses du quotidien de la lecture qui m’insupportent …

Ceci est un article pour râler un peu en bonne française en que je suis ! Ces choses que les gens font avec les livres et que je déteste … J’avoue, cet article est en partie inspiré de l’article de Nina, L’EDD de Septembre, Ce que j’aime faire depuis que j’ai mon blog (je vous le conseille vivement, par ici) et diverses scènes de la vie quotidienne que peut être vous reconnaitrez aussi ! C’est parti !

  • Corner les pages : une étrange manie que possèdent certaines personnes lorsqu’elles n’ont pas de marque-page … Ils plient les pages du livres !! Personnellement je frôle la syncope à chaque fois … Pourquoi abîmer volontairement un livre alors qu’il suffit de prendre un bout de papier ou de noter la page quelque part !
  • Écrire sur le livre : vous le comprendrez à travers cet article, de manière générale, je déteste que l’on ne prenne pas soin de ses livres ou des livres en général. Par conséquent l’idée d’écrire dessus me donne souvent des frissons ! Je préfère coller un post-it à l’intérieur et noter toutes mes remarques plutôt que de bidouiller quelque chose dans les marges de la page ! ^^’
  • Lire de manière indiscrète par dessus ton épaule : je suis une des personnes les plus de mauvaises foi que je connaisse … Je râle quand on lit par dessus mon épaule parce que je n’aime pas avoir une présence comme ça derrière moi qui épie ma lecture mais … je le fais aussi. Mais seulement avec les gens que je connais. Et je ne demande jamais à attendre que j’ai fini la page pour pouvoir tourner (forcément souvent j’ai fini avant) et ne fais pas de commentaires !
  • Les étiquettes Fnac collées SUR le résumé : alors ça c’est l’aberration par excellence… Je ne pense pas avoir besoin de faire commerce pour savoir que le but de la Fnac est de vendre des livres (entre autre). Ni que les résumés sont censés attirer le lecteur. Donc que les planquer est stupide, agaçant et terriblement frustrant et aberrant. En plus ils ont une cible privilégiée : les mangas … En bref une excellente motivation pour faire vivre les petits commerces qui ont bien appris à la maternelle comment coller les étiquettes, eux !
  • Les étiquettes arrachées sauvagement et qui abîment le livre : dans la même lignée que les lubies de vendeurs de la FNAC avec leurs étiquettes : ces personnes qui tellement gênées par l’étiquette-prix et qui l’arrachent sauvagement … Pitié ! Prenez soin de vos livres ! Ce sont de très beaux objets et qui, en plus coûtent suffisamment cher en arbres et en argent pour que vous puissiez faire un effort …

©Cäät

  • Les questions et remarques stupides : C’est quoi ?  Les livres c’est chiant. Ah non mais les jeunes aujourd’hui ça ne lit plus ! Ou encore : de la fantasy ? Mais c’est pour les enfants ça !
    Les millions de petites questions inintéressantes ou les préjugés que l’on peut entendre sur les lecteurs, tel ou tel genre, un type de lecture en particulier … Suis-je vraiment la seule à m’arracher les cheveux devant les exclamations de surprise quand je dis que ma passion est la lecture ? Devant les regards dédaigneux qui se disent que je ne doit lire que des BDs ou des genres qui ne seraient pas de la VRAIE littérature donc de la VRAIE lecture ? J’ai de plus en plus cette impression que les gens jugent que les lecteurs sont une espèce en voie de disparition ou alors que ce sont ces gens sérieux et un peu snob qui ne se mêlent pas à la société (ce qui dans ce dernier cas est vrai pour moi). Je trouve cette opinion très décevante, tout comme celle qui pense que les vrais lecteurs sont effectivement une tranche très sélective de la société !

Comme promis et vous avez pu le voir, j’ai râlé un peu sur tout ce qui me tombait sous la main ! Néanmoins, je vous demande tout de même de me rassurer : vous aussi il y a des choses qui vous énervent, non ? Lesquelles ?

Par Sophie.


13 réflexions sur “Ces petites choses du quotidien de la lecture qui m’insupportent …

  1. Lire par-dessus l’épaule, je déteste çaaaaaa (et je suis aussi un peu de mauvaise foi parce que je le fais le midi avec mes collègues (mais pour le journal, ça compte pas) XD).

    J’ai la chance de pas entendre trop de préjugés sur les genres que je lis (peut-être parce que de manière générale j’en parle pas trop avec les gens qui feraient des remarques désobligeantes ^^’), mais ça doit être insupportable !

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis d’accord ! Le journal ce n’est pas du tout pareil qu’un livre ! Il faudrait vraiment être de mauvaise foi pour prétendre le contraire ! 😋
      Ce sont souvent de la part d’inconnus en fait ! Lors d’un dîner de famille où entre ‘amis’ … C’est vraiment insupportable et très blessant d’un certain côté ! Ça veut dire quoi, que mes lectures ne sont pas assez bien pour vous ? Franchement je te souhaite vivement de ne jamais te retrouver dans cette situation !

      Aimé par 1 personne

  2. « Tu lis? whoa, t’es une intello, toi, tu rigoles jamais » (avec un fort désappointement dans le ton de la voix). « Ah bah désolée de te décevoir, hein. » Moi aussi j’ai droit à mon lot de commentaires peu flatteurs quand je dégaine mon livre du moment.
    Et je passe sur ceux qui se font toute une idée de ta lecture RIEN QUE PARCE QU’ILS ONT DECHIFFRE LE TITRE. Autre moment choisi:
    « Tu lis World war Z. C’est pour quoi le Z? »
    « Zombies »
    « Ooooh »+imitation toute NAZE (avec un Z!) d’un zombie.
    Inutile de rentrer dans le détail que nan, c’est pas comme dans le film, que l’attaque de zombie n’est qu’un prétexte pour avancer une réflexion sur l’éthique de la guerre et comment l’économie, la machine de guerre mondiale, etc; en seraient impactés.

    Mais je constate que nous n’avons pas du tout le même rapport face à l’objet livre: je n’achète que des livres d’occasion, parce que grande consommatrice donc le budget doit suivre, parce que quitte à couper un arbre autant que ça serve au plus grand nombre possible, et surtout parce que J’ADORE sentir que le livre que je tiens dans les mains a vécu, que d’autres avant moi, par le biais de pages cornées, d’un nom inscrit, d’annotations, d’un ticket de métro ou d’une feuille d’arbre glissés comme un marque-page, ont eu plaisir à découvrir l’ouvrage dans ce même exemplaire.

    Très bonne idée de sujet en tout. Et certains faits sont si vrais et si fréquents (les étiquettes qui cachent le résumé, raaah!)

    Aimé par 1 personne

    1. Quand je lis toutes vos mauvaises expériences et regarde un peu la mienne, je suis à la fois rassurée parce que je ne suis pas la seule à qui on fait des remarques pénibles, néanmoins cela m’effraie aussi énormément ! Comment les gens peuvent-ils être aussi ignorants ? Et pourquoi n’ont-ils rien d’autre à faire que de commenter et d’agacer ceux qui ont une passion différente de la leur ? Je pense que cela restera toujours un mystère à mes yeux (un mystère très désagéable et pénible !).

      Je suis d’accord avec ta vision des choses (surout pour les arbres j’approuve 🙂 ) et c’est vrai que j’achète peu de livres d’occasion sans doute parce que je lis des romans souvent (très) récents donc que les gens ne revendent pas tout de suite ! Je lis également de plus en plus en numérique, les prix sont moins chers surtout pour les grands formats ! En revanche je peux comprendre le besoin de savoir que son livre est passé dans d’autres mains que les siennes même si c’est vrai que je ne l’éprouve pas.

      En tout cas merci pour ce long commentaire, cela fait toujours plaisir ! 🙂

      Aimé par 1 personne

On en discute ? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s