Sorcières Associées par Alex Evans

Génération Goldman – La vie par procuration

sorcieres-associees-883890-264-432Sorcières Associées est un roman fantastique steampunk d’Alex Evans. Il comporte 270 pages et est publié aux éditions ActuSF dans la collection Bad Wolf.

Envoûtement de vampire, sabotage de zombies et invasion de gremlins font partie du quotidien du cabinet Amrithar et Murali, sorcières associées. Dans la cité plusieurs fois millénaire de Jarta, où la magie refait surface à tous les coins de rues, les maisons closes sont tenues par des succubes et les cimetières grouillent de goules, ce n’est pas le travail qui manque ! Mais tous vous le diront: les créatures de l’ombre ne sont pas les plus dangereuses…

***

J’ai trouvé ce livre en fouinant sur Booknode un week-end d’ennui profond, ajoutant des livres à tour de bras dans mes envies. Et surprise, lors de notre virée au Salon du Fantastique avec Nina, je l’ai retrouvé bien en vue sur un stand ! Évidemment j’ai craqué. Je trouve la couverture superbe bien en accord avec le thème et le résumé appétissant.

Dans cette histoire, on suit deux sorcières, Padmé Amrithar et Tanit Murali, associées pour tenir un cabinet de magie. On obtient rapidement deux enquêtes qu’il est parfois difficile de ne pas confondre puisque quand Tanit est bloquée, Padmé prend le relais et vice versa. Néanmoins une fois les bases posées, je m’y suis faite rapidement. Je m’arrêterai là pour l’intrigue, si ce n’est une chose qui m’a taraudée durant presque tout le livre : les coïncidences. Je sais qu’introduire de nouveaux éléments ou personnages n’est pas toujours facile mais parfois c’était un peu gros ! Je pense que c’est dû au fait que l’autrice ne donne que très peu d’informations sur son monde. Cela peut être déroutant pour certains, personnellement cela ne m’a pas plus gênée que ça dans la mesure où on déduit petit à petit ce qu’il faut savoir.

J’ai beaucoup aimé le monde et l’ambiance orientale puisque oui, Jarta est en Inde ! Entre rickshaw et sari, nous est présenté un univers varié avec toutes sortes de créatures et assez original par son mélange. On apprend à travers nos deux personnages l’histoire des pays voisins et de la ville. Une ville que j’ai adorée par sa mentalité et des différents quartiers.

Les personnages maintenant :
J’ai accroché avec nos deux héroïnes assez facilement, leurs points de vue respectifs étant très agréables. Leur histoire nous permet de les comprendre ; seul bémol l’autrice ne nous réserve aucun mystère sur leurs passés. Elle nous dévoile tout, presque d’un seul coup ! J’ai trouvé cela un peu dommage sur la manière de procéder. Les vies de nos deux sorcières sont très différentes l’une de l’autre, Padmé avec sa fille Jihane et Tanit avec sa passion pour les hommes. Malgré tout, elles sont assez unies même si j’aurais beaucoup aimé que l’autrice insiste plus sur les relations entre les personnages. C’est là qu’on regrette de ne pas avoir de tome 2 ou une série Je pense qu’elle aurait été vraiment attrayante ! Pour revenir à nos moutons, j’ai trouvé que du coup les personnages n’étaient pas très creusés sur leurs émotions. Un petit peu plus de profondeur aurait été bienvenue bien que les scènes entre Padmé et Jihane les mettent toutes les deux en relief !
Je n’ai pas grand chose d’autre à ajouter sur le reste des protagonistes parce que globalement je n’en sais pas assez sur eux pour me faire un avis Par contre la relation entre Padmé et le Capitaine Iskander m’a beaucoup plue et j’aurais aimé voir plus celui-ci. Là encore, un petit regret sur un tome 2

Le style de l’autrice était bien et adapté à son histoire. Seul petit bémol : les informations. Ne pas en avoir sur les peuplades mentionnés ne me gêne pas par contre j’aurais aimé avoir d’autres précisions sur le Pouvoir que manipule nos sorcières et ce qu’elles-même sont capables de faire etc … Les démonstrations de magie ne sont pas si fréquentes que cela et au final j’ai parfois eu un sentiment d’inachevé … La fin ouverte a renforcé ce sentiment de satisfaction en demi teinte !

« – Avez-vous déjà rencontré des krakens ? continuait Jihane.
– Mon fils en a un petit apprivoisé : seulement trois mètres d’envergure. Il l’a baptisé Hector. »
Tiens, ma fille n’était pas la seule à aimer les animaux de compagnie capables de vous dévorer en guise de goûter.

***

En conclusion : ♥♥♥ un roman très agréable avec quelques défauts mais qui permet de passer un très bon moment ! Néanmoins, il gagnerait beaucoup à être transformé en série pour avoir plus de détails et pour que l’on puisse continuer de suivre les aventures de Amrithar et Murali, sorcières associées !

Par Sophie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s