Gone par Michael Grant

Couverture Gone, tome 1

Gone est une série science-fiction jeunesse écrite par Michael Grant. Le premier tome fait 665 pages et est édité à l’édition Pocket Jeunesse.

Résumé :

Imaginez…

Tous les êtres humains de plus de quinze ans ont disparu. Plus incroyable encore, ceux qui restent développent des super pouvoirs mais ils ne parviennent pas encore à les maîtriser… Cette aventure est arrivé à Sam, quatorze ans, et à tous les enfants de la petit ville californienne de Perdido. Passé la première période d’euphorie, les enfants doivent maintenant s’organiser pour survivre. Qui va s’occuper des bébés et des malades ? Comment trouver de la nourriture? Autant de questions vitales à résoudre en urgence !

Mon avis :

Gone ne me faisait pas vraiment envie, mais pas curiosité, j’ai quand même acheté le premier tome… Ce n’était pas une déception, mais quelques petites choses m’ont agacées.

Tout d’abord l’intrigue n’est pas vraiment nouvelle, même si il n’y a qu’une poignée d’auteurs qui utilise cette trame. Des enfants isolés, dont certains se découvrent d’étranges pouvoirs… C’est principalement ceci qui m’a décidé : la part de science-fiction. L’histoire est centrée sur certains personnages clés : Sam, Caine, Drake, Diane, Astrid, Lana… Ce qui permet de diversifier les points de vue. L’action est très présente : on entre directement dans l’intrigue, dès la première ligne. Passer ce moment d’incompréhension, les bouleversements et les renversements de situation se succèdent et on ne peux pas lâcher le livre avant de connaître la fin… La confrontation entre les gentils et les méchants est aussi utilisée ici, même si un lien relie les deux rivaux. Cet élément est déjà utilisé dans de nombreux livres, et peut-être que si quelques personnages avaient hésité entre les deux camps, l’histoire n’aurait été que plus intéressante…

Mais malgré le fait que l’auteur ait soigné la psychologie de chacun des personnages principaux ainsi que des secondaires, l’histoire entre Sam et Astrid (On sait tous qu’il y a forcément une histoire entre les deux protagonistes…) ne m’a pas du tout plu. Pourtant leur relation ne prend pas beaucoup de place dans l’intrigue, mais je ne supporte pas Astrid, même si ses réflexions permettent d’y voir un peu plus clair dans cette histoire. Je crois que je n’ai jamais réussi à apprécier une histoire d’amour dans un roman (Bon, vous l’aurez tous compris, je déteste les histoires d’amour) Sam est plutôt attachant : un leader né qui n’assume absolument pas ce rôle. Néanmoins ce côté peut énerver certaines personnes, même si Sam se résigne assez vite. Globalement, l’auteur a bien assuré du côté des personnages.

♥♥♥ En conclusion, une série qui démarre bien, avec de l’action, des rebondissements et des renversements de situation. On plonge volontiers dans l’histoire et on suit avec plaisir Sam dans ses folles aventures, même si certaines relations entre personnages sonnent faux et que l’histoire d’amour entre Sam et Astrid est, à mes yeux, inutile et peu intéressante. Malgré tout, je lirai les prochains tomes pour savoir comment la situation pourrait évoluer et pour répondre à toutes ces questions soulevées dans ce premier tome.

Par Claire

Publicités

2 réflexions sur “Gone par Michael Grant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s